La théorie de la machine lacanienne : de la production du virtuel à la chaîne

par Alexandre Saint-Jevin

Thèse de doctorat en Psychanalyse

Sous la direction de Gérard Wajcman et de Gérard Miller.

Le président du jury était Nicolas Thély.

Le jury était composé de Gérard Wajcman.

Les rapporteurs étaient Laurie Laufer.


  • Résumé

    L'analyse de la théorie de la machine de Jacques Lacan, qui sera une des premièresépistémologies de la machine cybernétique, permet de rapprocher la psychanalysecontemporaine et les sciences cognitives, tout en révélant leurs particularitésherméneutiques dans l’exégèse de la conception cybernéticienne de la machine. Àl'aune des théories de la cybernétique, notamment des textes de Turing, Lacan relirala notion freudienne d'appareil psychique en termes de machine cybernétique, afind'y intégrer les apports du structuralisme saussurien et lévi-straussien. Il proposeraune lecture psychanalytique s'appuyant sur une approche philosophique de lacybernétique, par une lecture kanto-bergsonienne de la théorie des jeux,kierkegaardienne du feedback et aristotélicienne de l'automatique. Cette lecture luipermit de révéler l'importance épistémologique du passage d'une conception spatialed'un appareil mécaniste localisé à une conception temporelle d'une machine logiquesans localisation, à travers l'avènement des topiques de Sigmund Freud. Lapsychanalyse passera ainsi d'une métaphore théâtrale de l'inconscient à celle d'uneusine, permettant à Lacan de donner une définition du virtuel qui influencera lapensée deleuzienne. Ainsi, la machine lacanienne révèle la part inhumaine constituant toute humanité. C’est la dimension mortifère propre à l’accès au symbolique.


  • Résumé

    The analysis of Jacques Lacan’s machine theory will be one of the firstepistemology of cybernetic machine. It allows us to make links betweencontemporary psychoanalysis and cognitive sciences, and it enlightens theirhermeneutical exegesis particularities of the cybernetic machine’s conception at thesame time. In the light of cybernetics’ theories includind texts of Turing, Lacan readin cybernetic terms the Freudian concepts of psychic apparatus in order to includethe contributions of Saussurian and Levi-Straussian structuralism. Lacan presents apsychoanalytic reading of cybernetics based on philosophy, offering a Kanto-Bergsonian reading of the «theory of game», a Kierkegaardian feedback andAristotelian automatic. It allows him to reveal the epistemological importance of thepassage from a spatial conception of a mechanical located device to a timeconception of a logical machine without location, through the advent of Freudiantopography. Psychoanalysis changes from a theatrical metaphor into a unconsciousa s a factory. It enables Lacan to give a definition of virtual which is going toinfluence Deleuze’s thinking. The Lacanian Machine reveals the inhuman part of the humanity. It is the specificdeath-dealing dimension in order to reach the symbolic

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (565 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 556-565. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3819
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.