Etude de la réception de la littérature hébraïque en France : nature et enjeux culturels, économiques et politiques des œuvres de fiction en prose traduites en français depuis l'an 2000

par Marie-Rose Allouche-Chemla

Thèse de doctorat en Etudes juives et hébraïques

Sous la direction de Gidéon Kouts.

Soutenue le 03-12-2014

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Etudes juives et hébraïques (équipe de recherche) .

Le président du jury était Ephraïm Riveline.

Le jury était composé de Gidéon Kouts.

Les rapporteurs étaient Ouzi Elyada, Françoise Saquer-Sabin.


  • Résumé

    Les traductions en français de la littérature israélienne ont nettement augmenté au cours des dernières décennies. Ce phénomène s'inscrit dans le cadre général de l'augmentation des échanges littéraires internationaux mais tient également à des raisons politiques, commerciales ou culturelles. Notre étude recense les œuvres de fiction en prose traduites en français entre 2000 et 2012 et établit des statistiques sur leur nombre, les auteurs les plus traduits, les maisons d’édition et les traducteurs impliqués dans cette importation. Elle précise le rôle des principaux acteurs de cette exportation/ importation : institutions  gouvernementales israéliennes et françaises, agents littéraires, éditeurs et traducteurs et en analyse les enjeux politiques, économiques et culturels. Notre étude tente enfin de cerner la nature de la réception de ces œuvres dans les médias et le grand public. Nos conclusions s’appuient d’une part sur un large corpus d’œuvres littéraires israéliennes et d’articles de presse et d’autre part sur des entretiens ou réponses écrites d’écrivains, agents littéraires, éditeurs, traducteurs, directeurs de bibliothèques et lecteurs. Elles soulignent non seulement un changement quantitatif de cette réception de la littérature israélienne en France mais aussi une évolution en termes de choix de traduction qui tiennent à l’évolution de la littérature israélienne elle-Même et à la volonté de quelques personnes fortement impliquées dans cette exportation / importation. Si l’approche des médias français reste aujourd’hui, quoique dans une moindre mesure, orientée politiquement, le public de lecteurs est principalement sensible à ses qualités littéraires.

  • Titre traduit

    Study of the acceptance of Israeli literature in France : nature and economic, political and cultural issues in the works of fiction translated into French since 2000


  • Résumé

    There are been a significant increase in French translations of Israeli literature in recent decades. This phenomenon fits into the general framework of increased international literary exchange, but also due to political, commercial or cultural reasons. Our study identifies the works of prose fiction of Israeli literature translated into French between 2000 and 2012, and provides statistical data on the number of translations to Hebrew, on the most translated authors and on the publishers and translators involved in the import into France.It clarifies the role of the main actors involved in such export / import: Israeli and French governmental institutions, literary agents, editors and translators, and it analyses for each of them the importance of political, cultural and commercial issues.Lastly, our study attempts to understand how these works were accepted into France by the media and by the general public.Our conclusions are based on the one hand on a broad corpus of Israeli literary works and press articles and on the other hand on interviews or written responses of writers, literary agents, editors, translators, library directors and readers. They highlight not only a quantitative change in the acceptance of Israeli literature in France, but also a change in terms of choice of translation that reflect evolution of Israeli literature itself and the individual will of a few people much involved in such export / import. If the approach of the French media remains today, although to a lesser extent, politically oriented, the public of readers is primarily sensitive to its literary qualities


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.