Ecritures de femmes migrantes hispanophones en France : Histoires de vie histoires d’écrits, quels enjeux d’ " auteurisation " ?

par Delphine Leroy

Thèse de doctorat en Anthropologie et Sciences de l'education

Sous la direction de Jean-Louis Le Grand et de Béatrice Fraenkel.

Soutenue le 07-11-2014

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Centre de recherche interuniversitaire, expérience, ressources culturelles, éducation (équipe de recherche) .

Le président du jury était Catherine Quiminal.

Le jury était composé de Jean-Louis Le Grand, Béatrice Fraenkel, Aïssatou Mbodj-Pouye.

Les rapporteurs étaient José González-Monteagudo, Muriel Molinié.


  • Résumé

    C’est par le recueil de récits biographiques que cette thèse interroge des écritures en migration. Des femmes lettrées ou peu lettrées exposent leur histoire à l’écriture au prisme de leurs trajectoires personnelles. Une ethnographie de quelques-unes de leurs pratiques ordinaires vient en contrepoint alimenter ou contredire leurs narrations. La thèse met en regard les rapports à l’écrit d’apprenantes en alphabétisation à Paris avec ceux d’écrivaines hispanophones. La démarche d’enquête interroge les rapports à l’écriture de femmes migrantes aux statuts différents face au code. Elle rompt avec les cloisonnements habituels entre personnes lettrées et non lettrées, visant à dépasser les catégorisations qui leur sont associées.Existe-t-il des points communs entre les rapports à l’écrit de migrantes inscrites à des cours d’alphabétisation et ceux de migrantes écrivaines ? Évoquer l’auteurisation1, c’est évoquer à la fois la capacité visible d’écrire (être auteure) et celle du pouvoir d’agir (s’autoriser), dans le doute parfois omniprésent du pouvoir écrire. En tant que processus dynamique et expérientiel, la migration somme l’individu à une reconfiguration identitaire s’accompagnant de nouveaux usages, source d’apprentissages multiples. L’écriture dans une nouvelle langue est une, porteuse d’un potentiel créatif remarquable. Les rapports de domination – qu’ils soient genrés, institutionnels ou culturels – affectent les rapports à l’écriture et à son apprentissage.La relation ethnographique impacte les données récoltées et son récit critique offre d’autres potentialités d’analyse pour le lecteur. Exposer les anomalies de l‘enquête est une manière d’inscrire le mouvement de la recherche comme étant un processus constamment inachevé et dont les résultats ont le devoir d’être débattus.

  • Titre traduit

    Writings by Spanish-speaking migrant women in France : life stories, stories of narratives : what is at stake in this process of “author-isation”?


  • Résumé

    It is through the gathering of biographical narratives that this thesis questions migrating writings. Whether literate or only slightly literate, these women put forward the story of their relationships to writing through the prism of their personal trajectories. An ethnography of some of their usual practices is used in counterpoint to feed or contradict their narration.This thesis sets the relationships to writing of women acquiring literacy skills in Paris against those of Spanish-speaking female authors. In this respect, the investigation process aimed at questioning the relationships to writing of migrant women relating differently to the code breaks with the traditional partition between literate and non-literate women. The suggested line of research aims at reaching beyond the compartmentalisation that they usually undergo.Do the relationships to writing of migrant women following literacy lessons and those of migrant authors share common characteristics?Mentioning author-isation” means referring both to the visible ability to write (be an author) and to the power to act (authorise oneself), in a context of omnipresent doubt as to the ability to write.As a dynamic and experiential process, migration demands that the individual proceed to a reconfiguring of his identity along with new practices, representing a multiple source of learning. Writing in a new language is one of them and bears remarkable creative potentiality. Relationships of domination –whether gender-based, institutional or cultural- impact the relationship to writing and its acquisition.The ethnographic relationship impacts the data obtained and its critical story offers new potentiality for analysis to the reader. Bringing to light the anomalies of the investigation is a way to put the dynamic of research into the scope of an ever-uncompleted process whose results have a duty to be debated.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.