Rôles d'histones méthyltransférases dans le destin cellulaire : coopération entre des méthyltransférases des lysines 9 et 27 de l'histone H3

par Julien Pontis

Thèse de doctorat en [Génomes, épigénétique, destin cellulaire]

Sous la direction de Slimane Ait-Si-Ali.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le programme d'expression du génome est régulé par la composition des séquences d'ADN ainsi que les facteurs pouvant s'y associer. Ces facteurs peuvent soit être des facteurs de transcription soit des cofacteurs. Les cofacteurs, même s'ils ne reconnaissent pas des séquences d'ADN spécifiques, peuvent fortement réguler l'expression du génome. Chez les eucaryotes, certains de ces cofacteurs peuvent modifier de manière post-traductionnelle les protéines structurelles de l'ADN (histones). Ces enzymes et les modifications qu'elles catalysent peuvent recruter d'autres cofacteurs et/ou réguler directement la structure chromatinienne permettant ainsi la modulation fine de l'expression du génome. Cela permet par exemple de contrôler le programme de transcription au cours du développement embryonnaire ou de la différenciation musculaire terminale. Ainsi, la méthylation des lysines 9 et 27 de l'histone H3 (H3K9, H3K27) au niveau des promoteurs des gènes est essentiellement associée à la répression de la transcription. Ces lysines sont méthylées par différentes enzymes spécifiques appelées lysines méthyltransférases (KMT). Le laboratoire a précédemment démontré l'existence d'un complexe contenant 4 méthyltransférases de H3K9 (G9A, GLP, SUV39H1 et SETDB1). Au cours de ces expériences, l'équipe a pu identifier l'interaction entre les méthyltransférases de H3K9 et de H3K27 (PRC2). L'objectif principal de mon projet de thèse a été d'identifier les différentes cibles génomiques des KMT de H3K9, que sont G9A, GLP, SUV39H1 et SETDB1. Au cours de ces expériences nous avons principalement pu mettre en évidence une coopération entre G9A et le complexe PRC2.


  • Résumé

    The genome expression program is regulated by the composition of DNA sequences and the factors that may be associated. These factors may either be transcription factors or cofactors. Cofactors, even if they do not recognize specific DNA sequences, can strongly regulate the expression of the genome. In eukaryotes, some of these cofactors can post-translationally modify structural DNA proteins (histones). These enzymes and their catalized modifications can recruit other cofactors and/or directly regulate chromatin structure allowing fine modulation of the expression of the genome. For example, this allows to control the transcription program during embryonic development or terminal muscle differentiation. Thus, methylation of lysines 9 and 27 of histone H3 (H3K9, H3K27) at gene promoters is essentially associated with transcriptional répression. These lysines are methylated by different specific enzymes called lysine methyltransferases (KMT). The laboratory has previously demonstrated the existence of a complex containing 4 H3K9 methyltransferases (G9A, GLP, and SETDB1 and SUV39H1). During these experiments, the team was able to identify the interaction between H3K9 methyltransferases and H3K27 (PRC2). The main aim of my thesis project was to identify the different genomic targets of KMTs. In these experiments we mainly were able to demonstrate a cooperation between G9A and PRC2 complex.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (127 p.)
  • Annexes : 272 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2014) 220
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.