Intrinsic and extrinsic factors promoting the growth of T-cell acute lymphoblastic leukemia

par Xavier Cahu

Thèse de doctorat en Hématologie et oncologie

Sous la direction de Françoise Pelumio.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les leucémies aiguës lymphoblastiques T (LAL-T) sont des maladies des progéniteurs T qui surviennent chez l'enfant et le jeune adulte. Des facteurs intrinsèques et extrinsèques à la cellule blastique sous-tendent le développement leucémique. Les LAL-T humaines peuvent être étudiées in vivo après injection dans des souris immunodéficientes ou in vitro dans des systèmes de cocultures avec des cellules stromales MS5 surexprimant Delta-likel. Dans la première partie de cette thèse, nous avons étudié l'hétérogénéité de croissance dans ces deux modèles. Nos résultats montrent que la croissance est parfaitement corrélée in vivo et in vitro. De plus, les LAL-T CD8+, TCRalpha-beta+ ou avec une délétion SIL-TAL1 développent plus rapidement une LAL-T en xénogreffe. Enfin, les LAL-T qui se développent rapidement in vivo présentent une activation de NFKB augmentée. Dans la seconde partie de ce travail, nous avons étudié les facteurs extrinsèques influençant la croissance blastique. La moelle osseuse est composée de moelle rouge - siège de l'hématopoïèse - et de moelle jaune composée d'adipocytes. Chez la souris, les vertèbres thoraciques et caudales contiennent respectivement de la moelle rouge et jaune. Grâce à ce modèle de vertèbres et à des cocultures in vitro, nous avons démontré que les adipocytes ne soutiennent pas la croissance blastique. Au cours du développement leucémique, l'infiltration des vertèbres caudales est un événement tardif associé à une expansion de cellules myéloïdes suppressives. Dans cette niche caudale, les LAL-T présentent des caractéristiques spécifiques, en particulier une progression du cycle cellulaire diminuée et une intensité diminuée des marqueurs T de surface.

  • Titre traduit

    Intrinsic and extrinsic factors promoting the growth of the T-Cell acute lymphoblastic leukemia


  • Résumé

    T-cell acute lymphoblastic leukemia (T-ALL) is T-cell progenitor disease which affects children and young adults. Intrinsic and extrinsic factors underlie leukemic development. Human T-ALL can be studied in vivo after injection into immunodeficient mice or in vitro in coculture with Delta-I ike I expressing MS5 murine stromal cells. In the first part of this PhD, we explored T-ALL heterogeneity growth in these two models. T-ALL growth is highly correlated in the xenograft and coculture models. Furthermore, CD8+, TCRalpha-béta+ and SIL-TAL I deleted T-ALL exhibit an increased ability to grow in immunodeficient mice. T-ALL samples which engraft rapidly into immunodeficient mice display an increased NFKB activation. In the second part of this work, we explored extrinsic factors which may alter T-ALL growth. Red bone marrow contains many hematopoietic cells while yellow marrow is mainly filled with adipocytes. Murine thoracic and tail vertebrae contain red and yellow marrow, respectively. Using this vertebrae model and in vitro cocultures, we could demonstrate that adipocytes do not sustain T-ALL growth. However, T-ALL infiltration of tait vertebrae is a late event in the course of T-ALL development and is associated with the expansion of Myeloid-Derived Suppressor Cells. In this tail niche, T-ALL cells exhibit specific biological characteristics including decreased cell cycle progression and altered cell surface phenotype.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'au 31 décembre 2015
  • Annexes : 219 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS (2014) 218
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.