Single-molecule analysis of the mismatch repair initiation and excision steps in Escherichia coli from a mechanical and kinetic standpoint=

par Jordan Monnet

Thèse de doctorat en Biophysique

Sous la direction de Terence Strick.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Etude mécanique et cinétique, par des approches de molécules uniques, des étapes d'initiation et d'excision du système de réparation des mésappariements chez Escherichia coli


  • Résumé

    La réparation post-réplicative des mésappariements dans l'ADN est présente dans presque tous les organismes. Une absence ou un dysfonctionnement dans son mécanisme mène à un phénotype mutant et, chez l'humain, à un prédisposition au cancer. Chez Escherichia coli (E. Coli), ce mécanisme est initié par MutS qui, après avoir reconnu le mésappariement, recrute et s'associe à une ATPase : MutL. L'activation de l'endonucléase MutH permet une coupure de brin non méthylé sur le premier 5'- GATC hémiméthylé trouvé à proximité (jusqu'à lkbp) du mésappariement. Suite cela, une hélicase, UvrD, intervient afin de séparer le brin endommagé du brin matrice pour préparer son excision et sa re-synthèse. Malgré une très bonne compréhension générale du système, de nombreuses questions restent sans réponse. Je propose dans cette thèse une étude détaillée des paramètres mécaniques et cinétiques des étapes d'initiation et d'excision du système de réparation des mésappariements. L'utilisation de pinces magnétiques m'a permis de décrire un système de communication entre le dégât et le site de coupure, et de comprendre le mécanisme de chargement de l'hélicase UvrD avant excision du brin contenant le mésappariement.


  • Résumé

    Postreplicative DNA mismatch repair is present in almost all organisme. Absence or failure of this system leads to mutator phenotype and, in humans, predisposition to cancer. In E. Coli the process is initiated by MutS that recognizes the mismatch and associates with an ATPase : MutL. Activation of the endonuclease MutH leads to nicking of the unmethylated single strand at the first hemymethylated 5'- GATC site (up to lkbp) close to the mismatch. Once the DNA is nicked, an helicase, UvrD, unwinds the DNA to extract and later excise the damaged strand to allow for its re-synthesis. In this PhD I propose a single-molecule analysis of the mismatch repair initiation and excision steps in Escherichia coli from a mechanical and kinetic standpoint. Using a single molecule technique, I have been able to show that a diffusion mechanism of proteins MutS and MutL from mismatch to a GATC site is the most likely, and to deciphe the mechanism by which UvrD is loaded at the nicking site to start the excision process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 p.)
  • Annexes : Réf. p. 134-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2014) 202
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.