Vibration de films de savon

par Sébastien Kosgodagan Acharige

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Caroline Derec et de Florence Elias.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les mousses liquides font partie de la vie de tous les jours : dans la tasse de cappuccino le matin, dans la vaisselle du soir, ainsi que dans les sodas accompagnés de mentos. Cette matière très aérienne (64% d'air au minimum) est un excellent milieu pour absorber les vibrations, quelques couches de bulles suffisent à diminuer fortement l'intensité d'une onde acoustique passant au travers. Présentement, presque tous les modèles existants pour les mousses liquides ne traitent que des temps longs, cette propriété d'atténuation des vibrations est décrite dans très peu de modèles. Pour décrire ces propriétés, on décide d'étudier la vibration individuelle d'un des éléments constitutifs des mousses liquides, les films de savon. En mesurant la relation de dispersion d'un film, ainsi que l'amplitude de vibration en fonction de la fréquence, on parvient à mesurer la dissipation d'un film unique, ce qui nous permet de mieux comprendre les mécanismes de dissipation dans une mousse liquide.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p. )
  • Annexes : Bibliographie : 48 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2014) 121
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.