Rôle de l'immunité innée dans le contrôle naturel de la transmission du VIH-1 au niveau des muqueuses du tractus reproducteur féminin

par Héloïse Quillay

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Elisabeth Menu.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les muqueuses, et particulièrement celles du tractus reproducteur féminin (TRF), sont les principales voies d'entrée du Virus de l'Immunodéficience Humaine de type 1 (VIH-1) dans l'organisme. Afin de développer des stratégies efficaces de prévention, il est important de mieux comprendre la réponse immunitaire nécessaire à un contrôle de la transmission au niveau des muqueuses. L'endomètre gestant, i. E. La decidua basalis, est un modèle de protection naturel contre la transmission au niveau des muqueuses. Nous avons comparé des composants de l'immunité innée dans la décidua et dans l'endomètre non gestant afin d'identifier des mécanismes de contrôle de l'infection VIH-1. Au niveau de la décidua, les macrophages de type M2 (dM) sont les principales cibles du VIH¬1. Nous avons montré qu'il en était de même dans l'endomètre non gestant (eM). Néanmoins, le phénotype des eM diffère de celui des dM. Nous avons mis en évidence que l'infection des eM et des dM est restreinte par le facteur de restriction SAMHD1. De plus, les cellules NK de la décidua (dNK) inhibent efficacement l'infection in vitro des dM par le VIH-1, via des contacts cellulaires et des facteurs solubles. Enfin, nous avons montré que les récepteurs Toll-Like (TLR) 2, 4, 7/8 et 9 sont exprimés par les dM et les dNK, et sont fonctionnels. L'activation des TLR pourrait participer au contrôle de l'infection par le VIH-1. L'ensemble de ces travaux indique que des composants de l'immunité innée joue un rôle important dans le contrôle de l'infection VIH-1 au niveau des muqueuses, et ouvre des perspectives sur de nouvelles stratégies de prévention de la transmission.

  • Titre traduit

    Role of mucosal innate immunity in the natural control of HIV-1 transmission in the female reproductive tract mucosae


  • Résumé

    Mucosae, particularly in the female reproductive tract, are the preferential portal for Human lmmunodeficiency Virus type 1 (HIV-1) entry in the body. To develop efficient prevention strategies, it is crucial to identify the mucosal immune responses necessary for a control of HIV-1 transmission. The decidua basalis (endometrium during pregnancy) is a model of natural protection against transmission at a mucosal level. We have compared innate immunity components from the decidua and the non-pregnant endometrium in order to identify mechanisms of control of HIV-1 infection. In the decidua, type 2 macrophages (dM) are the main target cells of HIV-1. We have demonstrated that they are also the main target cells in the non-pregnant endometrium (eM). However, eM and dM phenotypes are distinct. We have shown that eM and dM infection is restricted by the restriction factor SAMHD1. Moreover, decidual NK (dNK) cells inhibit efficiently dM HIV-1 in vitro infection, through cellular contacts and soluble factors. Finally, we have shown that Toll-like receptors (TLR) 2, 4, 7/8 and 9 are expressed by dM and dNK cells, and are functional. TLR activation may participate to the control of HIV-1 infection. These data indicate that innate immunity components have a role in the control of HIV-1 infection at a mucosal level, and open perspectives on new transmission prevention strategies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([328] p.)
  • Annexes : 542 Réf.

Où se trouve cette thèse ?