Trafic intranucléaire du rétrovirus Foamy

par Joris Paris

Thèse de doctorat en Biothérapies et biotechnologies

Sous la direction de Ali Saïb.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Intranuclear trafficking of Foamy virus


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La protéine Gag des rétrovirus exerce plusieurs fonctions au cours du cycle réplicatif, notamment en détournant de nombreuses machineries cellulaires. Dans le cas de PFV (Prototype Foamy Virus), la protéine Gag possède un NES (Nuclear Export Signal) permettant d'exporter son ARN génomique favorisant ainsi l'assemblage des capsides virales. Nous avons identifié une séquence de loCalisation nucléolaire (NoLS) dans la partie C-terminale de la protéine Gag. Ce NoLS est composé de 2 régions, riches en arginine et en glycine qui sont nécessaires et suffisantes pour le ciblage au nucléole. L'arginine R540 est méthylée par PRMT-1 régulant ainsi les fonctions NoLS vs CBS de la protéine Gag. Pour étudier, l'étape nucléolaire du virus PFV, nous avons utilisé différentes conditions permettant de ralentir le trafic intracellulaire (hypoxie et/ou traitement à la leptomycine B) et un système de piège permettant de retenir Gag au nucléole. Dans les 2 expériences, Gag a été détectée dans le nucléole. Nous avons aussi développé une approche basée sur l'utilisation d'un ribozyme nucléolaire qui est capable de cliver spécifiquement l'ARNg de PFV au nucléole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 p.)
  • Annexes : 337 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2014) 053
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.