Neutrino astrophysics with the ANTARES telescope

par Vladimir Kulikovskiy

Thèse de doctorat en Physique - Astroparticules

Sous la direction de Marco Anghinolfi et de Antoine Kouchner.

Soutenue en 2014

à Paris 7 en cotutelle avec l'Universita degli studi di Genova .

  • Titre traduit

    Astrophysique des neutrinos avec le télescope Antares


  • Résumé

    Le télescope à neutrinos sous-marin a été construit en 2008 au fond de la mer Méditerranée et est depuis exploité avec succès. Il a la capacité de détecter des particules chargées grâce à la lumière Tcherenkov émise, en utilisant un réseau de 875 photomultiplicateurs. Les neutrinos muoniques de haute énergie produisent des muons préservant globalement la direction et l'énergie des neutrinos d'origine fournissant des informations sur la source astrophysique d'origine. Le but principal du télescope est la recherche de sources cosmiques de neutrinos. Les restes de supernovae, les noyaux actifs de galaxie, les micro-quasars sont autant de candidats pour les sources ponctuelles de neutrinos. Le Centre Galactique, le plan galactique, et les bulles de Fermi sont des candidats pour les sources étendues de neutrinos. La thèse de doctorat présentée s'intéresse au flux de neutrinos potentiellement émis par les deux grandes structures (bulles) récemment détectées par le satellite Fermi. Une recherche de neutrinos issus de ces structures est présentée, qui repose sur les données recueillies à partir de 2008 par le télescope Antares.


  • Résumé

    The ANTARES underwater neutrino telescope was successfully build and operating in the Mediterranean Sea. It has a capability to detect charged particles by the Cerenkov light using an array of the 875 photomultipliers. Ultra high energetic muon neutrinos produce muons with almost the same direction and energy as the origin neutrinos so their detection gives information about the astrophysical sources. The main goal of the telescope is the search for the cosmic source of the neutrinos. Supernovae remnants, active galactic nuclei and micro-quasars are candidates for point like neutrino sources, while the Galactic Center, the Galactic Plane and Fermi¬Bubbles are candidates for extended sources. The PhD thesis consists in studying the possible neutrino flux emitted by the two large Fermi Bubbles structures with the Antares telescope, on the basis of the data collected since 2008.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Springer à Cham [etc.]

Neutrino astrophysics with the ANTARES telescope : doctoral thesis accepted by the University of Genoa, Italy


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Neutrino astrophysics with the ANTARES telescope

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 p.)
  • Annexes : 123 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2014) 050

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T649
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Springer à Cham [etc.]

Informations

  • Sous le titre : Neutrino astrophysics with the ANTARES telescope : doctoral thesis accepted by the University of Genoa, Italy
  • Dans la collection : Springer theses , 2190-5053
  • Détails : 1 vol. (XIII-119 p.)
  • ISBN : 978-3-319-20411-6
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.