Figures de l'espace : à propos de la relation du sujet au lieu

par Paola Mieli

Thèse de doctorat en Recherche en psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de

Le président du jury était Christian Hoffmann.

Le jury était composé de Alain Didier-Weill, Marco Antônio Coutinho Jorge.

Les rapporteurs étaient Diana Rabinovich, Françoise Meltzer.


  • Résumé

    Selon la nouvelle conception du sujet introduite par Freud, le monde est médié par la réalité psychique propre au sujet du langage qui l'habite et l'explore. A partir des trois dimensions de l'espace habité par le parlant - imaginaire, symbolique et réel ¬la notion de lieu subjectif met en évidence la nature singulière et libidinisée du rapport du parlêtre à son milieu, donnant un nom à la façon dont le sujet est impliqué dans le monde qui le concerne. Des affects tels que la Verblüffung, l'angoisse, l'Unheimliche, la haine, la pudeur, montrent comment le lieu subjectif exprime la présence, latente, du réel inassimilable qui l'habite. Parmi les figures de l'espace, la figure du seuil revient avec une insistance particulière, à commencer par la façon dont l'homme s'établit sur le territoire, construit maisons, temples, théâtres, la façon dont il habite son propre espace et en est influencé, où il se réveille du sommeil du corps ou de celui de la raison; la façon dont il rencontre la différence dans le réel, ou l'inconnu, l'inouï et l'irreprésentable.

  • Titre traduit

    Figures of space : on the subject's relation to place


  • Résumé

    According to the notion of subject introduced by Freud, the world is mediated by the psychic reality inherent in the subject of the language that resides in it and explores it. Starting with the three dimensions of the space inhabited by the speaking being -imaginary, symbolic and real - the concept of subjective place underlines the singularly libidinized nature of the relation of the parlêtre to its milieu, and gives a name to the modality by which the subject is involved in the world in which it operates. Such affects as Verblüffung, angst, Unheimliche, hate, modesty reveal how the subjective place is the expression of the latent presence of the real residing in it. Of all the figures of space, that of the threshold is particularly persistent, beginning with the way territories are settled, homes, temples and theaters built; the ways in which human beings inhabit their own space and are influenced by it, or the ways they wake up from the sleep of the body or of reason; beginning with the way in which they face the difference in the real, or the unknown, the unimaginable, the un¬representable.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 240 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2014) 132
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.