Enseignement et apprentissage de la stéréochimie en terminale D au Bénin : raisonnements des élèves et points de vue des enseignants

par Destin Judicaël Mangane Nsayi

Thèse de doctorat en Didactique de la physique

Sous la direction de Isabelle Autain Kermen.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail constitue un état des lieux de l'enseignement-apprentissage de la stéréochimie, au Bénin, qui caractérise les raisonnements et difficultés des élèves et certaines connaissances professionnelles des enseignants (connaissances du contenu et connaissances pédagogiques du contenu, PCK). Nous analysons des données collectées à partir de questionnaires papier-crayon et d'entretiens avec des élèves, et des enseignants. Les résultats montrent que les élèves utilisent deux types de raisonnements, spatial et analytique, souvent infructueux, pour résoudre les problèmes de stéréochimie. Pour certains, la conduite d'un raisonnement analytique est dû à des difficultés de visualisation mentale. Pour d'autres, elle est provoquée par un manque de connaissances stéréochimiques plutôt qu'une incapacité à manipuler mentalement les représentations sémiotiques. Des raisons de nature différente expliquent les raisonnements spatiaux infructueux : le manque de connaissances géométriques, de capacités de visualisation mentale et de connaissances suffisantes de stéréochimie. Les «connaissances de la compréhension de la stéréochimie par les élèves» et les «connaissances des stratégies d'enseignement» sont reconnues comme des composants clés des PCK, qui se caractérisent donc par la capacité à identifier les difficultés des élèves, à leur attribuer une cause et à proposer une stratégie pertinente pour les surmonter. Les enseignants interrogés n'ont pas atteint ce stade de connaissance et de réflexion sur l'enseignement de la stéréochimie, en raison d'une connaissance réduite des concepts stéréochimiques élémentaires.


  • Résumé

    This work constitutes an inventory of the teaching and learning of the topic stereochemistry, in Benin. It characterizes the students' limes of reasoning and difficulties and some teachers' professional knowledge, content knowledge and pedagogical content knowledge (PCK). The analysed data includes the students' responses to paper-and-pencil questionnaires and interviews with students and teachers. The results show that to resolve stereochemistry problems the students have two types of reasoning, a spatial one and an diagrammatic one, which are often unsuccessful. Some students lead an diagrammatic reasoning due to their mental visualisation difficulties. For some others this reasoning results from a lack of stereochemical knowledge more than from an inability to mentally handle the semiotic representations. The unsuccessful spatial lines of reasoning may be explained by different varions reasons namely a lack of geometrical knowledge, of mental visualization abilities and of sufficient stereochemical knowledge. Knowledge of students understanding of stereochemistry and knowledge of teaching strategies are key components of PCK which are thus characterised by the skill to identify the students' difficulties, to ascribe a cause to them and to propose a relevant strategy to overcome them. The interviewed teachers did not reach this level of knowledge and thinking about the teaching of stereochemistry because of a limited knowledge of the basic stereochemical concepts

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (314 p.)
  • Annexes : 131 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2014) 017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.