Mécanismes d'action de l'oestradiol dans la mise en place de la puberté et l'expression du comportement sexuel femelle

par Lydie Naule

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Sakina Mhaouty-Kodja.

Soutenue le 13-11-2014

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Cerveau, cognition, comportement (Paris) .

Le jury était composé de Philippe Chemineau, Catherine Viguie, Joëlle Cohen-Tanoudji, Isabelle Franceschini, Martine Maibeche.


  • Résumé

    La différenciation sexuelle du système nerveux central est régie par les hormones stéroïdes sexuelles. Chez la femelle, les ovaires sont silencieux pendant la période fœtale et le cerveau est protégé de l’action masculinisante de l’œstradiol périnatal par l’action de l’α-fœtoprotéine. Des études révèlent un rôle actif de l’œstradiol ovarien postnatal dans la mise en place de la puberté et la féminisation des circuits neuraux gouvernant l’expression du comportement sexuel. A l’âge adulte, l’œstradiol a un rôle activationnel dans la régulation de l’axe hypothalamo-hypophysaire-gonadotrope (HPG) et les comportements reproducteurs. Il agit principalement via les récepteurs des œstrogènes nucléaires ERα et ERβ. L’ERα neural est indispensable à la maturation et la régulation de l’axe HPG et à l’expression du comportement sexuel. Le rôle de l’ERβ neural restait à clarifier. Au cours de ma thèse, nous avons généré un modèle de souris invalidées de manière sélective pour l’ER neural. Les femelles mutantes sont fertiles et ne présentent pas d’altération de l’axe HPG, ni de l’expression du comportement sexuel. Elles présentent un retard de puberté, corrélé à une diminution de l’expression prépubertaire de la kisspeptine dans le noyau rostral périventriculaire du 3e ventricule. Nous avons aussi étudié les effets d’une exposition maternelle au bisphénol A (BPA) sur les fonctions de reproduction femelle. Les résultats obtenus révèlent un rôle de l’ER dans la mise en place de la puberté et la régulation de l’expression de la kisspeptine dans le RP3V, et un effet du BPA probablement pendant la période postnatale/prépubertaire sur les fonctions neuroendocrines et comportementales femelles.

  • Titre traduit

    Mechanisms of estradiol underlying the establishment of puberty and the expression of female sexual behavior


  • Résumé

    Sexual differentiation of the central nervous system is governed by the sex steroid hormones. In females, the ovaries are inactive during the fetal period, and the brain is protected from the masculinizing action of perinatal estradiol by the action of α-fetoprotein. Recent studies suggest an active role of postnatal ovarian estradiol in the establishment of puberty and feminization of neural circuits involved in the expression of female sexual behavior. In adulthood, estradiol has an activational role in the regulation of the hypothalamic-pituitary-gonadal (HPG) axis and reproductive behaviors. Estradiol acts mainly via nuclear estrogen receptors ERα and ERβ. Neural ERα is essential for the maturation and the regulation of the HPG axis, as well as the expression of sexual behavior. The role of neural ERβ remained to be clarified. During my thesis, we generated a mouse model selectively lacking ERβ in the nervous system. The mutant females show normal fertility, HPG axis regulation, and expression of sexual behavior. However, these mice have delayed puberty, correlated with a significant decrease in prepubertal expression of kisspeptin in the rostral periventricular area of the third ventricle (RP3V). Furthermore, we studied the effects of maternal exposure to bisphenol A (BPA) on the regulation of female reproductive functions. The overall results highlight the importance of ERβ in the postnatal/prepubertal regulation of kisspeptin expression and pubertal onset, as well as the potential effects of BPA during this period on neuroendocrine and behavioral responses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?