Frontal and parietal contributions to visual perception in humans

par Lorena Chanes Puiggros

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Antoni Valero Cabré.

Soutenue le 25-02-2014

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Cerveau, cognition, comportement (Paris) .

Le jury était composé de À renseigner Silvanto, À renseigner Jerbi, À renseigner Le Van Quyen, À renseigner Valero-Cabre, À renseigner Pradat, À renseigner Carrasco.

  • Titre traduit

    Contributions frontales et pariétales à la perception visuelle humaine


  • Résumé

    Les aires cérébrales frontales et pariétales sont impliquées dans différents processus cognitifs importants pour la performance visuelle, tels que l'attention ou la conscience. Malgré les preuves existantes en faveur d'une implication de ces régions dans la cognition visuelle, leurs contributions dans le traitement de stimuli non masqués de faible contraste ainsi que l'activité spatio-temporelle sous-tendant ces contributions restent largement inexplorées, tout particulièrement en termes de causalité. Nous avons mené une exploration approfondie de ces contributions chez l'humain, en mettant l'accent sur la dynamique de l'activité neurale et les améliorations perceptives potentielles qui peuvent résulter de la manipulation non invasive de l'activité cérébrale. À cette fin, nous avons testé chez des sujets sains les effets d'impulsions simples ou de rafales courtes de stimulation magnétique transcrânienne (SMT) réelle versus fausse, délivrée sur le champ oculomoteur frontal ou le sillon intrapariétal avant la présentation d'un filtre de Gabor de faible contraste, sur la discrimination et la détection consciente de ce filtre de Gabor. Nos résultats montrent que chez l'humain, la distribution spatio-temporelle de l'activité frontale et pariétale joue un rôle causal dans la performance visuelle. Nos recherches contribuent à mieux comprendre les bases oscillatoires de la cognition visuelle et les comportements associés et à préparer le terrain pour le développement de nouvelles thérapies basées sur la manipulation non-invasive de l'activité cérébrale oscillatoire avec, pour objectif ultime, l'amélioration des pathologies neuropsychiatriques.


  • Résumé

    Frontal and parietal areas have been shown to subtend different cognitive processes such as attentional orienting, decision making and access to consciousness, with bearing on visual performance. In spite of prior evidence supporting an implication of those regions in visual cognition, their contributions to the processing of low-contrast unmasked stimuli and the characteristic spatiotemporal activity patterns underlying them remain to be fully explored and causation is lacking. We here addressed a thorough exploration of such contributions in humans, with an emphasis on the dynamics of neural activity and visual performance enhancements as probed by patterns of noninvasive manipulation of local brain oscillatory activity. To this end, we tested in healthy participants the effects of either single pulses or short bursts of active vs. sham transcranial magnetic stimulation (TMS), delivered to the frontal eye field (FEF) and the intraparietal sulcus (IPS) prior to the presentation of a lateralized low-contrast near-threshold Gabor stimulus, on the visual discrimination and conscious detection of such stimulus. Our findings contribute to better substantiate the oscillatory basis of visual cognition and its associated behaviors and to set the stage for the development of novel therapies based on noninvasive manipulation of dysfunctional brain oscillatory activity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.