Les émotions dans les agirs violents : approche psychanalytique

par Claire Favre

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Marty.

Soutenue le 16-05-2014

à Paris 5 , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt) , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie Clinique, Psychopathologie, Psychanalyse (laboratoire) .

Le président du jury était Françoise Neau.

Le jury était composé de François Marty, Françoise Neau, Magali Ravit, Bruno Gravier, Florian Houssier.

Les rapporteurs étaient Magali Ravit, Bruno Gravier.


  • Résumé

    Cette recherche, en étroite relation avec notre pratique clinique en milieu carcéral, s'intéresse aux émotions dans les agirs violents. Les termes « émotions » et « agirs » sont à entendre dans une acception généraliste puisque nous partons de ce qui est visible pour remonter au fonctionnement psychique. Notre recherche s'intéresse ainsi à la clinique de l'agir et aux théories psychanalytiques de l'affect. Soulignant le fait que la prise en charge du sujet ne doit pas exclusivement se centrer sur l'agir violent, nous nous questionnons sur le fonctionnement des auteurs d'agirs violents et sur le lien qui existe entre un type d'agir (recours à l'acte et / ou passage à l'acte) et un fonctionnement particulier. Les fondements théoriques de la clinique des états-limites et de la clinique psychosomatique semblent pouvoir nous apporter des réponses intéressantes. Ainsi, à une analyse du fonctionnement en fonction de l'acte, nous préférons avoir une lecture qui part du fonctionnement pour éclairer la compréhension de l'acte. De manière générale, au-delà de vouloir préciser à quel fonctionnement appartient un type d'agir, nous souhaitons avant tout souligner la pluralité des fonctionnements dans la clinique des agirs. Enfin, nous chercherons à comprendre l'impact du milieu carcéral sur le fonctionnement de ces sujets.

  • Titre traduit

    Emotion and violent act


  • Résumé

    This research, in conjunction with our clinical practice in prisons, focuses on emotions in violent act. The terms "emotion" and "act" must be understood in a general sense because we start from what is visible for up to psychic functioning. Our research interest in the theory of violent act and psychoanalytic theories of affect. It's important not only focus on the violent act and we questionned the functioning of the author of violent act and the relationship between one type of act (different type of acting out ) and psychic functioning. The theoretical foundations of limit states and psychosomatic seem to bring us interesting answers. Thus, an analysis of the operation according to the act, we prefer to have a reading that part of the psychic functioning to illuminate the understanding of the act. In general, beyond wanting to clarify what types of operation belongs act, we would first like to emphasize the plurality of functioning in the clinic act.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.