Le jeu sous contrôle : analyse sociologique des formes de régulations à l'oeuvre dans la pratique contemporaine du poker en France

par Jeanne Piedallu

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Desjeux.


  • Résumé

    Ce travail de thèse a comme ambition de mettre à jour les formes de régulations à l’œuvre dans la pratique contemporaine du poker, au moment même où cette activité ludique fait l’objet d’un profond renouvellement tant technique (à travers son développement sur Internet à partir du milieu des années 1990) que législatif (à travers la légalisation et l’ouverture à la concurrence de cette offre en ligne en 2010). En mobilisant les notions de liberté et de contrôle, nous cherchons à mettre à jour et à comparer la façon dont les joueurs, leurs représentants et les institutions participent à l’activité de régulation sociale au sein de contextes ludiques particuliers. Afin de répondre à cet objectif, nous avons analysé successivement trois situations ludiques commerciales : les parties clandestines de poker « en dur », les parties illégales de poker sur Internet et les parties légales de poker en ligne. Il s’agissait donc d’aborder une forme ludique traditionnelle à l’âge d’Internet. Les données ont été recueillies suivant une approche socio-anthropologique, inductive et qualitative. L’analyse dynamique entre les mécanismes de transgression et de régulation fait apparaître que les joueurs de poker (en tant qu’acteurs individuels ou collectifs) cherchent, au niveau microsocial, à jouer avec la règle et, au niveau méso-social, à jouer sur la règle. De plus, nous montrons que les formes de régulations (formelles, informelles, endogènes et exogènes) et leurs modes de cohabitation dépendent du contexte légal (offre légale ou illégale) et technique (jeu en ligne ou hors ligne) dans lequel l’activité ludique se déroule.

  • Titre traduit

    Gambling under control : a sociological analysis of contemporary poker playing regulations in France


  • Résumé

    The present dissertation offers an analysis of the various regulations at work in contemporary poker whilst it is currently undergoing profound transformations, both technical (expansion of internet playing since the 90’s) and legal (liberalization of the online gambling market in 2010). Through the notions of liberty and control, we endeavor to uncover and compare the different manners through which poker players, their representatives and institutions take part in the social regulation of a hobby related activity. We have identified and analyzed three different contexts of merchandised poker playing: underground “real-card” games; online and illegal games; and online and legal ones. Our principal aim is thus to investigate the evolution of a traditional form of hobby in the Internet era. Data has been gathered through a socio-anthropological approach, both inductive and qualitative. The results of the dynamic analysis of transgression and regulation mechanisms indicate that poker players (either individuals or groups) seek either to play with the rules – at a micro-social scale – or to play on the rules – at a macro-social scale. Moreover, our results show that the different forms of regulation (formal, informal, endogenous and exogenous) and their coexistence depend on both the legal (legal vs. illegal) and technical (online vs. offline) contexts of poker playing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.