De l'homme attendu à l'homme aliéné : la domination idéologique dans le système éducatif en Iran

par Ali Jafari

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Didier Lapeyronnie.

Soutenue le 14-03-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec GEMASS (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    A partir de la Révolution Islamique (1979), sous l’effet de la domination idéologique et du projet d’"Islamisation" qu’elle portait, le système éducatif en Iran a voulu former un "homme nouveau". Cette thèse a traité les tentatives du système éducatif pendant les 34 dernières années pour établir et perpétuer la domination idéologique et puis, analysé les valeurs diffusées par le programme scolaire notamment à travers les manuels scolaires et l'école, valeurs qui définissent les caractéristiques de cet "homme attendu" par le système éducatif. Mais les résistances des élèves dans l'école et des jeunes dans la société montrent que le système éducatif n'est pas arrivé à former son "homme attendu". Une grande partie des résistances apparait là où les failles de l'idéologie dominante se présentent. De plus, former les individus de la société selon un modèle monotype dans la période où nul, où qu’il se situe, n'échappe aux effets et aux conséquences de la modernité est impossible. En ouvrant une fenêtre vers d’autres mondes, les media officieux, Internet, les chaines de satellite, les réseaux sociaux virtuels, les diasporas et les intellectuels ont joué un rôle important dans ces résistances. Mais au 21ème siècle, dans une société à structure socio-politique fermée et génératrice, parce que fermée, d’une société aliénante, la tentative de copie conforme du modèle imposé par l'idéologie dominante ne peut aboutir qu’à la dichotomie. Cette étude conclut que l'aliénation sous ses différents aspects apparait comme la conséquence d'un modèle monotype imposé aux élèves par l'idéologie dominante. Ainsi le système éducatif a participé à la reproduction de l'aliénation dans cette société aliénante.

  • Titre traduit

    From ideal men to alienated man : Ideological domination in Iran’s educational system


  • Résumé

    Since the Islamic Revolution (1979), through ideological domination and Islamisation, the educational system in Iran was set out to form a "new man". This thesis studies the attempts of the educational system during the past 34 years to establish and perpetuate ideological domination, and then analyzes the values transmitted by the curriculum through textbooks and schooling and defines the characteristics of this "ideal man".However, the resistance of students in school and youth in society shows that the educational system has been unable to form its "ideal man". Much resistance appears where the vulnerabilities in the dominant ideology arise. In addition, forming individuals in a society using a monotype model has been impossible during this period. Since the model is subjected to all the consequences of modernity and globalization. The opening of a window into other worlds, unofficial media, the Internet, satellite television channels, virtual social networks, diasporas and intellectuals have all played an important role in this resistance.But in the 21st century, in a society with a closed socio-political structure and generating alienating circumstances, the attempt to copy the model imposed by the dominant ideology can only lead to dichotomy. This study concludes that alienation in its various aspects appears as the consequence of a monotype model imposed on students by the dominant ideology. Thus, the educational system has contributed in the reproduction of general alienation in this society.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.