La dimension philosophique et théologique de la pensée de Jérôme de Prague

par Ota Pavlíček

Thèse de doctorat en Histoire de la philosophie médiévale

Sous la direction de Ruedi Imbach, Vilém Herold et de Jan B. Lášek.

Soutenue le 30-10-2014

à Paris 4 en cotutelle avec l'Univerzita Karlova (Prague) , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Métaphysique, histoires, transformation, actualité (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Nicole Bériou.

Le jury était composé de Nicole Bériou, Zénon Kaluza, František Šmahel, Václav Ventura.


  • Résumé

    Cette thèse est la première étude analytique approfondie consacrée à la dimension philosophique et théologique de la pensée de Jérôme de Prague († 1416) qui prend en compte tous les textes connus et conservés de ce philosophe tchèque, maître ès arts des universités de Paris, Cologne, Heidelberg et Prague, ami et collègue du réformateur Jean Hus. Le travail s’occupe des différents sujets philosophiques et théologiques présents dans l’œuvre de Jérôme, plaçant ses idées dans le contexte de l’histoire de la pensée médiévale. Dans ce cadre, la thèse montre de manière nouvelle les doctrines de cet auteur représentatif du courant réformiste de l’Université de Prague au tournant des XIVe et XVe siècles ; elle essaie aussi de présenter une compréhension nouvelle de la pensée philosophique et théologique de Jérôme sur la base des nouvelles trouvailles concernant ses sources anciennes et médiévales. À part la pensée de Jérôme, elle se consacre en outre à l’étude approfondie de sujets voisins, par exemple la question de la représentation de la Trinité par le bouclier de la foi. Ce travail ouvre aussi des nouvelles questions, par exemple le thème de l’influence des successeurs philosophiques de Jean Wyclif à Oxford (par exemple Robert Alyngton) sur les doctrines des maîtres de l’Université de Prague. Une des autres contributions à la connaissance du patrimoine culturel tchèque et européen présentées par cette thèse est l’editio princeps de la quaestio Utrum omne dependens habeat esse aeternum in prima causa d’Étienne de Páleč, accompagnée par une interprétation doctrinale.

  • Titre traduit

    The Philosophical and Theological Dimension of the Thought of Jerome of Prague


  • Résumé

    This dissertation is the first thorough analytical study of the philosophical and theological aspects of the thought of Jerome of Prague († 1416), based on all the known extant texts of the significant Czech philosopher, master of arts of the universities of Paris, Cologne, Heidelberg and Prague and a friend and colleague of the church reformer Jan Hus. The work deals with individual philosophical and theological topics present in Jerome’s opus, explains his ideas and places them into the context of the history of medieval thought. In this frame, the work newly illustrates hitherto only partially known doctrines of this representative of the reformist current at the Prague University at the turn of the fifteenth century and tries to provide insight into Jerome’s thought, also on the basis of a series of new findings concerning Jerome’s ideas and his ancient and medieval sources. Apart from Jerome’s thought, the work pays attention to and clarifies more profoundly some of the related topics, for example the question of representation of the Trinity by the shield of faith. This dissertation also opens certain new questions, for example the topic of the influence of the Oxford philosophical successors of John Wyclif (such as Robert Alyngton) on the doctrines of the masters at the Prague University. An additional contribution of this thesis to a better knowledge of the Czech and European cultural heritage is the editio princeps of a quaestio of Štěpán of Páleč, Utrum omne dependens habeat esse aeternum in prima causa, accompanied by a doctrinal interpretation.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.