Musique et musiciens à la cour de Charles Quint : étude socio-culturelle

par Louise Audubert

Thèse de doctorat en Études romanes. Espagnol

Sous la direction de Annie Molinié-Bertrand.

Le président du jury était Araceli Guillaume-Alonso.

Le jury était composé de Annie Molinié-Bertrand, Michèle Escamilla, Marie-Bernadette Dufourcet.


  • Résumé

    L’analyse approfondie des vastes archives de la cour de Charles Quint (1500-1556) permet de retracer les activités musicales financées par ce prince de la Renaissance, à la fois Bourguignon par son père et Espagnol par sa mère, au cours d’un règne troublé et violent qui vit basculer l’héritage des ducs de Bourgogne dans l’orbite impériale des Habsbourg sur le trône d’Espagne. La première partie de cette étude détaille le contexte historique et musical du règne carolingien, ainsi que l’héritage culturel et institutionnel des règnes précédents, et tente de définir le goût musical de l’Empereur. Forte de ces éclaircissements, la seconde partie précise la vie musicale à la cour de Charles Quint, tant dans les activités palatines, que dans les manifestations des rites de la royauté et des rencontres politiques. Enfin, une histoire du fonctionnement institutionnel de cette vie musicale propose d’entrevoir les relations que les illustres chantres et compositeurs de la Chapelle ou les instrumentistes de l’Écurie et de la Chambre entretenaient avec leur employeur. Le tout est complété par un dictionnaire prosopographique consacré à quelques un des quatre cents musiciens de la cour mentionnés par la documentation, elle-même synthétisée ou publiée dans un volume d’annexes et de pièces justificatives.

  • Titre traduit

    Music and musicians at the court of Charles V : socio-cultural study


  • Résumé

    A study of the abundant archives of the court of Charles V (1500-1556) gives an account of the musical activities financed by this prince of the Renaissance, both Burgundy by his father and Spanish by his mother, during a troubled and violent period marked by the fall of the inheritage of the Dukes of Burgundy into the imperial orbit Habsburg on the throne of Spain. The first part of this study describes the historical and musical context of the Carolingian reign, as well as cultural and institutional legacy of previous reigns, and attempts to define the musical taste of the Emperor. With these clarifications, the second part specifies the court’s musical life, focussing on the palatal activities, events rites of royalty and political meetings. Finally, an history of institutional functioning of this musical life provides a glimpse of the relationships that illustrious singers and composers of the Chapel or instrumentalists of the Stable and the Chamber had with their patron. The whole is completed by a prosopographical dictionary devoted to a few of the four hundred musicians of the court mentioned in the documentation, witch is either summarized or or edited in the annexes and transcriptions of the second volume.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.