Étude d’un paysage urbain : l’impact du fait monumental religieux sur la structuration de la rive droite de la Seine à Paris au Moyen Âge

par Véronique Soulay

Thèse de doctorat en Histoire de l’art et d’archéologie

Sous la direction de Dany Sandron.

Soutenue le 18-12-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) , en partenariat avec Centre André Chastel (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    L’histoire des monuments religieux de la rive droite de Paris au Moyen Âge est étroitement liée à celle dudéveloppement de la ville. L’étude considère, sur dix siècles, l’ensemble des manifestations monumentales, dela simple chapelle à l’enclos monastique, comme des éléments structurants de la « Ville ». Lorsque le Parismédiéval atteint son apogée dans le courant du XIVe siècle, l’évolution de la construction religieuse dépendd’un espace urbain complexe dans lequel se confrontent les pouvoirs royal, ecclésiastique et laïc. La création etle développement du fait monumental religieux sont soumis à des influences architecturales diverses et à dessituations multiples dans un contexte bâti de plus en plus dense. La compilation de ces données architecturalesrépond à de nouvelles problématiques d’étude du paysage urbain, notamment l’iconologie des monuments, enmettant en place une méthodologie au confluent d’analyses architecturale, topographique, cartographique eticonologique.

  • Titre traduit

    Study of an urban landscape : the impact of the religious monumental phenomenon on the urban structure of the Seine right bank in Paris in the Middle Ages


  • Résumé

    The history of the religious monuments of Paris right bank in the Middle Ages is closely linked to that of thecity’s development. This study is looking at every monumental expression as structuring elements of the ‘City’,from the simple chapel to the monastic enclosure, over ten centuries of history. When medieval Paris reachedits pinnacle during the fourteenth century, the evolution of religious construction depended on a complexurban space in which royal, ecclesiastical and lay powers confronted each other. The creation and developmentof the religious monumental phenomenon were the result of diverse architectural influences and manifoldsituations, in a progressively denser built context. The compiling of this architectural data responds to newproblems regarding the study of the urban landscape, specifically the iconology of monuments, by establishinga new methodology at the crossroad of architectural, topographical, cartographical and iconological analysis.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 31-12-2016

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.