L'écoute en ligne : Figures du sujet écoutant et mutations des espaces musicaux sur Internet

par Stéphan-Eloïse Gras

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Nicole d' Almeida et de Patrick Vauday.


  • Résumé

    Cette recherche interroge les figures du sujet écoutant en jeu dans les mutations des espaces musicaux sur Internet de 2007 à 2014, afin de penser l’écoute en ligne dans ses spécificités philosophiques et communicationnelles. On étudie un dispositif industriel et logiciel de recherche et de recommandation musical complexe, l’interface de programmation d’ Echonest, pour en saisir les effets esthétiques, c’est-à-dire pour comprendre dans quelle mesure la culture numérique contemporaine façonne l’expérience musicale. Trois angles sont successivement abordés : une archéologie de l’écoute montre les héritages de son expérience en ligne, une étude des politiques de l’archive et de l’algorithme incite à penser les axiologies industrielles de machines du goût, enfin une analyse sémio-pragmatique met en exergue le régime fictionnel de l’écoute à l’écran. Face à l’émergence d’une forme médiatique, le streaming, ces trois temps décrivent un régime numérique contemporain de la perception (sensorium digital) comme une discipline de l’écoutable qui s’appuie sur des modes fictionnels de production de sens en ligne.

  • Titre traduit

    Online listening : the Figures of the Listening Subject and The Transformations of Musical Spaces on the Internet


  • Résumé

    This research questions the figures of the listening subject in the context of the transformations of musical spaces on the Internet from 2007-2014, in order to consider the question of online listening from the perspective of the fields of philosophy and communications. I study the industrial and logical disposition (dispositif) of the API of The Echo Nest, a complex musical search and recommandation engine. I seek to grasp the aesthetic effects of this technoogy as a means of understanding the extent to which contemporary digital culture shapes musical experience. This is approached from three perspectives: an archeology of listening, which shows what is inherited in the online listening experience; a critical reading of the politics of digital archiving and algorithms,which incites us to think about the industrial axiologies of « machines of taste » ; and lastly, a semiotic-pragmatic analysis, which draws attention to the fictional modalities involved in mediated listening. With the emergence of music streaming as a new form of radio, this dissertation traces a contemporary regime of digitized perception (digital sensorium) that becomes a « discipline oflistenable » supported by the fictional mode of online production of meaning.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.