Le Roman russe d'Eugène-Melchior de Vogüé dans l'histoire intellectuelle, spirituelle, poltique et culturelle de la France

par Anna Gichkina-Stich

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Sophie Basch.

Soutenue le 18-12-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .

Le président du jury était Jean-Louis Backès.

Le jury était composé de Sophie Basch, Jean-Louis Backès, Michel Espagne, Anne-Rachel Hermetet.


  • Résumé

    Le Roman russe d’Eugène-Melchior de Vogüé paraît au bon moment. À la fin du XIXe siècle, l’« horizon d’attente » de la France est plus que favorable à la réception de la littérature russe. Saturée et étouffée non seulement par le pessimisme consécutif à la défaite de 1871 mais aussi par le scientisme et le naturalisme, la société française ressent un besoin de renouveau dans tous les domaines de la vie. L’affaiblissement de la France sur la scène internationale fait de l’alliance avec la Russie un objectif politique prioritaire. Cette problématique nourrit aussi l’ambition de Vogüé de rapprocher les deux pays. « La pauvre vie spirituelle » de la France contemporaine incite le vicomte à accentuer le caractère chrétien de la littérature russe. Redonner à la France ses valeurs chrétiennes d’autrefois – voilà encore une ambition du vicomte exprimée au travers du Roman russe.À sa parution, en 1886, l’ouvrage connaît un succès immédiat non seulement dans le milieu intellectuel mais également auprès du grand public. En important la littérature russe en France, Vogüé veut découvrir à ses compatriotes, en plus de son génie littéraire et culturel, les particularités de l’âme russe. L’alliance franco-russe, le rapprochement culturel et intellectuel entre les deux pays, la russomanie du peuple, la russophilie des intellectuels, la renaissance de l’idéalisme, telles furent en France les nombreuses résonances du Roman russe.

  • Titre traduit

    The Russian Novel by Eugène-Melchior de Vogüé in the intellectual, spiritual, political and cultural history of France


  • Résumé

    The Russian Novel by Eugène-Melchior de Vogüé comes out just at the right time. At the end of the 19-th century «the horizon of expectation» in France is more than favourable to perceive Russian literature. Satiated and suppressed by the postwar (1871) pessimism, exultant scientism and naturalism the French society begins to feel the need for change in all spheres of life. The loss of position on the international scene makes the country seek for alliance with Russia which becomes the main political goal of France in this historic period. Soon it becomes one of the goals of the viscount’s literary works. Seeing spiritual poverty in contemporary France Vogüé gives emphasis to Christian nature of Russian literature. Bringing the country back to its original Christian values – that is the other goal of Vogüé embodied in The Russian Novel.Before the book comes out in 1886, it is a total success both among intellectuals and general public. Introducing Russian literature in France Vogüé wants his compatriots not only to know and appreciate Russian literary and cultural genius, but to discover specific features of the Russian soul. The French-Russian alliance, cultural and intellectual convergence of the two countries, Russomania among the general public, Russophilia among the intellectuals, rebirth of idealism - these were the numerous echos of The Russian Novel in France.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.