Le désenchantement, la transgression et l'intention littéraire : le roman néo-policier de Léonardo Padura

par Paula García Talaván

Thèse de doctorat en Études romanes espagnoles


  • Résumé

    Dans ce travail, l‟objet de notre étude a été la série de romans néo-policiers de l'écrivain Leonardo Padura - le plus grand représentant de ce type de textes à Cuba - dont les oeuvres, tout en conservant les traits qui permettent au lecteur de les reconnaître comme des romans policiers, révèlent une profonde transgression générique à tous les niveaux - modal, thématique et formel. Avec ces textes, Padura est parvenu à démanteler le canon du roman policier révolutionnaire, dont la pratique s‟est perpétuée à Cuba jusqu‟au milieu des années quatre-vingt, subventionnée par le régime révolutionnaire. Nous avons tenté de démontrer que la transformation générique entreprise par cet écrivain sur les modèles traditionnels du roman policier lui permet d'actualiser le genre et de l'utiliser comme instrument pour questionner l'ordre établi d‟un régime qui a prétendu uniformiser une société conçue comme multiple et hétérogène par l'auteur. En même temps, cette transformation lui permet d‟entrer dans la discussion sur la question générique, de revendiquer la nature systématiquement modificatrice des genres littéraires et de polémiquer sur le dogmatisme normatif qui se propose de classifier les genres en compartiments étanches et d‟enfermer le roman policier dans le cadre isolé de la « sous-littérature ».

  • Titre traduit

    Disenchantment, Transgression and Literary Intention : the Neo-crime Novels of Leonardo Padura


  • Résumé

    The aim of our research is to study a series of neo-crime novels by the writer Leonardo Padura - the leading exponent of this genre on the island of Cuba-, whose works, while upholding the traits that enable them to be read as detective stories, feature a profound generic transgression at all levels - modal, thematic and formal. He sought to breathe new life into the genre Ŕwhich had been thoroughly exhausted on the island since the mid 1980sŔ and show that by relieving it of its entire political-ideological burden and treating it from a literary perspective, it could attain high artistic merit. In this way, and as we have set out to show, Padura has managed to revitalize the genre and use it as an instrument for questioning the order established by a regime that has sought to bring uniformity to a society that the author considers to be multiracial and heterogeneous. Furthermore, by transforming the formulas and the narrative structures of the crime novel in his own writings, which include and invert the genre‟s traditional models, Padura has managed to challenge the regulatory dogmatism that seeks to classify genres into watertight compartments and relegate the crime novel to the confines of “sub-literature”.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.