Histoire du verre d’époque gallo-romaine dans le nord-est de la France

par Caroline Leblond

Thèse de doctorat en Archéologie romaine

Sous la direction de Gilles Sauron.

Soutenue le 17-12-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) , en partenariat avec Rome et ses renaissances : Art, archéologie, littérature, philosophie (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Cette thèse se consacre aux découvertes en verre d’époque gallo-romaine (récipients, petits objets et verre architectural) effectuées sur les territoires des Mandubiens (Alésia), des Lingons (Langres et Mirebeau) et des Séquanes (Mandeure-Mathay), situés en Bourgogne et en Franche-Comté. À l’époque antique, cette zone constituait un des principaux carrefours du nord-est de la Gaule et le faciès du mobilier en verre en témoigne. Celui-ci est en effet composé d’importations du bassin rhodanien, de la Suisse occidentale, de Rhénanie et même d’Italie et de Méditerranée orientale. Cependant l’examen du répertoire des formes et de certains éléments caractéristiques liés à l’artisanat verrier indique que les besoins de vaisselle en verre devaient être principalement assurés par des ateliers régionaux. Par ailleurs, la confrontation des assemblages de mobilier issu de sites de nature différente (domestique, artisanale, cultuelle, funéraire) indique qu’une vaisselle en verre d’usage courant devait être choisie pour répondre à des besoins ou pratiques particuliers. Ainsi une étude comparative soutenue par une analyse statistique des ensembles de verreries peut contribuer à la caractérisation de sites archéologiques.

  • Titre traduit

    A History of Gallo-Roman Glass in the North-East of France


  • Résumé

    This PhD thesis is devoted to the findings of glass material (recipients, small objects and architectural glass) dated to the Gallo-roman era in Mandubian (Alésia), Lingon (Langres et Mirebeau), and Sequanian (Mandeure-Mathay) territories, situated in Burgundy and Frank-County. In Antiquity, this area constituted one of the main crossroads of North-Eastern Gaul, a situation which is corroborated by the features of the findings glass in the region. It is composed of numerous imports from the Rhone basin, western Switzerland, the Rhine region and even Italy and the Eastern Mediterranean. However the present investigation of the available repertory of shapes and of certain elements representative of distinctive glassmakers indicates that the needs in glass vessel must have been primarily fulfilled by regional workshops. Moreover a confrontation of the different ensembles of from sites of various nature (domestic, handicraft, religious, funerary) indicates that vessel of common usage were specifically chosen to meet particular needs or practices. In this way, a comparative study supported by a statistical analysis of glass ensembles contributes to the characterization of archeological sites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.