Les messages de lumière : la publicité lumineuse à Paris, Londres et New York de la fin XIXe siècle à nos jours

par Stéphanie Le Gallic

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Pascal Griset.

Soutenue le 21-11-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) .

Le président du jury était Alain Beltran.

Le jury était composé de Alain Beltran, Karine Berthelot-Guiet, Marie-Emmanuelle Chessel, Thierry Paquot, Denis Varaschin.


  • Résumé

    La présente thèse de doctorat consiste en une enquête sur la construction du paysage nocturne par la publicité lumineuse, spécifique aux métropoles occidentales depuis la fin du XIXe siècle. Elle s’est appuyée en particulier sur trois études de cas, New York, Londres et Paris, et a cherché à éclairer les circulations d’idées, de techniques et de design qui ont animé ces espaces. Elle interroge notamment la pertinence de la notion de « modèle américain » et souligne les échanges et les apports réciproques entre l’Europe et les États-Unis. Le propos est organisé en trois grandes parties, subdivisées en trois chapitres chacune et il s’y ajoute une série d’annexes. Le livre premier, intitulé « de l’incandescence en publicité : le temps des pionniers » porte sur le premier grand dispositif technique de la publicité lumineuse, celui de la lampe à incandescence, qui s’imposa de la fin du XIXe siècle à la fin des années 1920. Le second livre a pour titre « l’ère du néon : au cœur de la culture populaire ». Il se concentre sur la mise au point et la diffusion des tubes luminescents. Il montre comment la culture populaire s’appropria le néon, à la fois par la fréquentation des hauts-lieux de la publicité lumineuse et par son intégration dans l’art. Enfin, le troisième livre invite à « repenser la publicité, des années 1970 à nos jours », et met en évidence les changements à l’œuvre avec la montée des préoccupations écologiques et énergétiques et le renouvellement des acteurs de publicité lumineuse. Trois évolutions majeures marquent cette période : l’accélération du phénomène de mondialisation ; l’essor de la politique institutionnelle du logo ; la multiplication des écrans vidéo.

  • Titre traduit

    Messages of Light : Illuminated Advertising in Paris, London and New York from the end of the XIXth century to today


  • Résumé

    The subject of this doctoral thesis is a study of the construction of the nocturnal landscape using illuminating advertising, specific to large Western cities since the end of the XIXth century. It is supported in particular by three case studies: New York, London and Paris and will examine the circulation of ideas, techniques and design used in these locations. The relevance of the concept of the “American model” will be examined, with particular reference to the exchanges and mutual contributions between Europe and the United States. This thesis will be divided into three main sections, each sub-divided into three chapters and supplemented with appendices. The first section, titled “Incandescence in advertising: the pioneers” will examine the first significant technical device used in illuminating advertising, i.e. the incandescent lightbulb, used principally from the end of the XIXth century to the end of the 1920s. The second section, titled “The neon era – at the heart of popular culture” will concentrate on the development and deployment of fluorescent tubes. It will be demonstrated how popular culture appropriated neon lighting, both in its use in the high spots of lighted advertisements and by its inclusion in arts. Finally, the third section titled “Re-thinking advertising from the 1970s to today” will concentrate on changes brought about by the rise of sensitivity to ecological and energy concerns as well as changes in the people involved in the use of lighted advertising. Three major developments mark this period: acceleration of the global phenomenon, the rise of institutional policies involving logos and lastly, the multiplication of video screens.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.