La politique de formation idéologique de la SS (1933-1945) : Institutions, discours, pratiques, acteurs et impact de la Weltanschauliche Schulung

par David Gallo

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Dominique Barjot et de Édouard Husson.

Soutenue le 29-11-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre Roland Mousnier (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Rainer Hudemann.

Le jury était composé de Rainer Hudemann, Florent Brayard, Johann Chapoutot, Peter Schöttler.


  • Résumé

    La présente recherche doctorale retrace l’histoire de la politique de « formation idéologique » (weltanchauliche Schulung ou weltanschauliche Erziehung) mise en oeuvre entre 1933 et 1945 par la SS (Schutzstaffel), organisation qui se voulait l’élite du nazisme. Elle s’attache à croiser quatre approches : L’histoire du réseau des institutions chargées de l’elaboration et de l’application de cette politique, au centre duquel se trouvait l’ « office de l’instruction » (Schulungsamt) de la SS, qui supervisait le travail d’un « appareil d’instruction » (Schulungsapparat) de plus d’un milliers d’instructeurs présents a tous les échelons de l’organisation; l’étude des discours idéologiques et des pratiques éducatives élaborés par ces institutions et de leurs tentatives pour vulgariser et transmettre l’ideologie nazie ; les biographies des hommes qui animèrent ces institutions, constituant un groupe particulier au sein de la hiérarchie nazie; et enfin l’analyse de l’impact de ces politiques sur la masse des militants et hommes des unités militaires et policières SS. En analysant la nature de la formation prodiguée par la SS à ses hommes – à la fois tentative de forger par l’education un homme nouveau considérant tous les domaines de l’existence à l’aune du national-socialisme et volonté de constituer un corps homogène de « soldats politiques » au service du regime – et en reconstituant l’evolution de cette formation dans le contexte de la croissance, de l’expansion et des transformations de la SS, cette étude tente d’apporter une contribution à la compréhension des mentalités des hommes qui se sont engagés et ont persécuté, combattu et tué au service du « Troisième Reich ».

  • Titre traduit

    The Policy of Ideological Schooling within the SS 1933-1945 : Institutions, Discourses, Practices, Protagonists and Impact of Weltanschauliche Schulung


  • Résumé

    The following doctoral research traces the history of the policy of « ideological schooling » (weltanschauliche Schulung or weltanschauliche Erziehung) developed between 1933 and 1945 by the SS (Schutzstafel), the organization that considered itself the elite of Nazism. It combines four complementary methodological approaches: an institutional history of the network of organizations tasked with elaborating and implementing the SS’s schooling program, at the center of which stood the SS-Schulungsamt (educational office), that oversaw the work an « educational apparatus » (schulungsapparat) of more than a thousand instructors present at all levels; an analysis of the ideological discourses and teaching methods elaborated by these institutions in their attempts to relay nazi ideology to the rank and file of the SS; the biographies of the men who operated the « educational apparatus », constituting a specific group of perpetrators in the Nazi hierarchy; and an evaluation of the way the SS’s own brand of education impacted those who served in its civil, military or police units. By assessing the nature of the ideological training the SS provided to its members, fruit of the attempt of forging both a new man seeing all fields of life through the lens of Nazi ideology and an homogenous troop of « political soldiers » at the service of the regime, and tracing the evolution of this educational project within the framework of the SS’s growth and transformations, this study seeks to bring a new perspective to the understanding of the mentalities of the men who committed to the cause of the « Third Reich » and fought and murdered in its name.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.