Le protomédico et le contrôle des pratiques médicales dans le royaume de Castille au XVIe siècle (1477-1593)

par Marta Fernández Vidal (Fernandez Vidal)

Thèse de doctorat en Études romanes. Espagnol

Sous la direction de Annie Molinié-Bertrand.

Le président du jury était Michèle Escamilla.

Le jury était composé de Juan Manuel Carretero Zamora, Araceli Guillaume-Alonso.


  • Résumé

    La présente thèse analyse le contrôle des pratiques médicales dans le royaume de Castille au XVIe siècle à travers, notamment, les procès des protomédicos. Le changement substantiel qui a lieu au sein des professions de santé se produit au moment où les protomédicos parviennent à obtenir le monopole légal sur le contrôle des pratiques médicales. Ce fait demeure en étroite relation avec la consolidation du pouvoir royal. Le processus d’institutionnalisation de la charge de protomédico n’est pas en progression régulière et n’est pas exempt de difficultés ; il touche non seulement ceux qui ont pour métier de soigner mais aussi le pouvoir municipal, le royaume et le pouvoir royal. Dans ce concert de forces, le protomédico est l’une des branches du pouvoir royal qui joue un rôle fondamental. Sa légitimité : être médecin de la Chambre du roi et son « alcalde examinador mayor ». Or son autorité est très contestée dans la pratique car il représente la mainmise royale sur des métiers qui autrefois furent sous l’autorité des autorités municipales. Ses actions sur le terrain sont ainsi une permanente source de conflits et controverses dans le royaume de Castille au XVIe siècle.

  • Titre traduit

    The protomédico and the control of medical practices in the kingdom of Castile in the XVIth century (1477-1593)


  • Résumé

    The present dissertation examines the control over medical practices in the kingdom of Castile during the XVIth century and, notably, the trials against protomédicos. An essential change that occurred in the medical profession during the period saw the protomédicos attempting to gain control of legal monopoly over the all medical practices. This issue was strictly linked to the consolidation of royal power in Castile. The establishment process of the office of the protomédico does not follow a regular progression and it was not created without struggles. This process does not only concern those that provide medical care but also the municipal authorities, the kingdom and the royal power. Thus, through this interplay, the protomédico became one of the branches of royal power that exercised a major role in the kingdom. The protomédico became the first official physician at the royal Chamber and the “alcalde examinador mayor”. However, his authority is highly contested in the practical field because he holds royal stranglehold over offices that were formerly subordinated to the municipal authorities. The protomédico’s activities on the ground were thus a permanent source of conflicts and controversies in 16th century Castile.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?