L'oeuvre de Celso Furtado à Paris : le parcours d'un intellectuel et homme d'Etat

par Renata Bianconi

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Luiz Felipe de Alencastro.

Soutenue le 21-07-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre Roland Mousnier (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude de l’œuvre de l’économiste et historien brésilien Celso Furtado, dans le but de mettre en lumière l’évolution de la pensée et des travaux de l’auteur pendant la période où il a enseigné à Paris (1965-1985). Le parcours de Celso Furtado est retracé dans ce travail depuis la réalisation de ses études doctorales en France, quand il reçoit des influences décisives dans l’évolution subséquente de sa pensée sur le développement économique. Ensuite, est présentée la collaboration de l’auteur à la période de constitution de la Commission économique pour l’Amérique latine (CEPAL-ONU), école de pensée qui propose une approche innovatrice des problèmes des économies sous-développées. Son engagement au gouvernement brésilien (créateur et directeur de la Superintendance pour le développement du Nordeste - SUDENE et premier ministre du Plan), dans un contexte international marqué par les polarisations de la Guerre froide, est également analysé. En exil depuis l’instauration de la dictature militaire au Brésil, il s’installe à Paris, y développant une longue carrière universitaire. Cette thèse met alors en lumière la contribution de Celso Furtado à l’étude du développement économique et des économies latino-américaines en France, ainsi que les nouvelles voies de réflexion sur les problèmes du sous-développement proposées par l’auteur pendant son exil à Paris.

  • Titre traduit

    The work of Celso Furtado in Paris : the course of an intellectual and statesman


  • Résumé

    This thesis is devoted to the work of the Brazilian economist and historian Celso Furtado. It traces his career and presents the evolution of his thought and work during the time he taught at Paris (1965-1985). This study first presents Celso Furtado’s doctoral studies in France, when he received decisive influences for the subsequent evolution of his thinking on economic development. Next, it shows the author’s contribution at the formative years of the Economic Commission for Latin America (ECLAC-UN), school of thought that proposed an innovative approach to the problems of underdeveloped economies. His commitment to the Brazilian government (creator and director of the Superintendency for the Development of the Northeast, and first Minister of Planning), in an international context marked by the polarization of the Cold War, is also analyzed. In exile since the establishment of the Brazilian military dictatorship, he moved to Paris, where he develops a long academic career. Finally, this thesis highlights the contribution of Celso Furtado to the study of economic development and Latin American economies in France, as well as the new ways of thinking about the problems of underdevelopment undertaken by the author during his exile in Paris.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.