L'homme politique comme marque : Le réenchantement du politique par la consommation : Propriétés communicationnelles et socio-sémiotiques des marques politiques

par Nicolas Baygert

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Nicole d' Almeida et de Thierry Libaert.


  • Résumé

    La notion de « marque politique » s’inscrit dans une dédifférenciation généralisée du champ de la consommation. L’enjeu de cette thèse est d’appréhender les propriétés socio-sémiotiques et communicationnelles de cette marque, nouveau vecteur d’engagement citoyen. La recherche s’intéressera dans un premier temps à la marque Ségolène Royal. Or, le glissement vers le domaine des marques se traduirait également par l’avènement d’un « consumérisme politique » selon lequel la souveraineté du consommateur s’impose comme modèle de souveraineté politique. Un consumérisme politique consistant également en une dynamique de jugement des marques politiques en continu, favorisée par l’émergence des réseaux socionumériques. En résulte l’avènement de communautés de marques politiques, intervenant dans le processus de co-construction de l’offre politique. Les exemples du Tea Party, Parti Pirate et MoVimento Cinque Stelle illustreront ces nouvelles formes de mobilisations issues de l’agrégation de consomm-acteurs politiquement engagés.

  • Titre traduit

    The politician as brand : the re-enchantment of politics through consumption : Communicational and socio-semiotic properties of political brands


  • Résumé

    The concept of « political brand » is part of a widespread dedifferentiation of the consumption field. The aim of this thesis is to understand the socio-semiotic and communicational properties of theses brands that potentially foster citizen engagement. The research will at first focus on the “Segolène Royal Brand”. Nevertheless, the shift to the branding field also results in the emergence of a “political consumerism” which takes consumer sovereignty as model of political sovereignty. Boosted by online networks, Political consumerism is also promoting to the permanent judgement of political brands. It may also result in the surfacing of brand communities co-constructing their autonomous political offer. Examples such as the Tea Party, the Pirate party or the MoVimento Cinque Stelle illustrate these news forms of mobilisation, based on aggregation of political engaged prosumers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.