La réception des anthologies de poésie chinoise classique par les poètes français (1735-2008)

par Yu Wang

Thèse de doctorat en Littératures françaises et comparée

Sous la direction de Didier Alexandre.

Soutenue le 15-05-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .

Le jury était composé de Yvan Daniel, Jean-Marie Gleize, Michel Murat.


  • Résumé

    Notre thèse est consacrée à la réception de la poésie chinoise classique chez les poètes français à travers notamment les anthologies. Elle est divisée chronologiquement en trois parties. La Partie I couvre la période 1735-1860, antérieure à la première anthologie de poésie chinoise et où il n’est donc question que de morceaux choisis. Nous estimons que cette partie est indispensable sur les plans à la fois historique et comparatif. Sans elle, nous apprécierions peut-être moins l’arrivée des anthologies et leur contribution à l’évolution de la réception de la poésie chinoise chez les lecteurs-poètes. La Partie II commence par la parution de Poésies de l’époque des Thang. Nous débutons ainsi par un aperçu général des anthologies parues entre 1862 et 1949. Puis nous abordons la traduction de cette période et les anthologies majeures. Nous entrons par la suite dans le vif du sujet qu’est la réception de ces anthologies chez les lecteurs-poètes, tels que Paul Claudel, Segalen et Saint-John Perse. La Partie III concerne la période 1953-2008. Nous abordons d’abord la diffusion et la traduction des anthologies de cette période. Puis nous parlons en détail des trois sortes d’anthologies produites par les traducteurs professionnels, les sinologues et les poètes, sans oublier de réserver un chapitre à des anthologies majeures. Enfin, nous étudions les poètes contemporains qui lisent la poésie chinoise traduite avec leurs différentes modalités de réception. Dans la réception, le plus intéressant n’est peut-être pas de connaître la poésie chinoise classique mais bien de s’interroger sur la façon dont les poètes français l’interprétèrent. Nous espérons avoir pu répondre à cette interrogation à travers le long parcours historique déployé dans cette thèse.

  • Titre traduit

    The Reception of Anthologies of Classical Chinese Poetry by French Poets (1735-2008)


  • Résumé

    This thesis addresses the reception of Classical Chinese poetry by French poets, particularly by means of anthologies. It is organised chronologically in three parts. Part One covers the period 1735–1860, before the first anthology of Chinese poetry, and is therefore concerned only with excerpts. An understanding of this first period is essential if we are to appreciate the significance of the anthologies that followed, and their role in the changing reception of Chinese poetry by reader-poets. Part Two begins with the publication of the anthology Poésies de l’époque des Thang. After a general overview of the anthologies published between 1826 and 1949, there is a more detailed account of translation practices over this period, and of the most influential anthologies. It is then possible to address the central issue of this thesis: the reception of these anthologies by reader-poets, such as Paul Claudel, Victor Segalen and Saint-John Perse. Part Three is concerned with the period 1953–2008. Following an account of the dissemination and translation practices of anthologies from this period, there is a detailed discussion of the three types of anthologies produced by professional translators, Sinologists and poets respectively, and a further chapter is devoted to the most influential anthologies. Finally, a study is made of contemporary poets who read Chinese poetry in translation, and of their different forms of reception. This reception is of interest, not so for much for what it tells us about Chinese poetry itself, but rather for the way it has been interpreted by French poets. The long historical trajectory of this thesis provides an important insight into this interpretation of Chinese poetry.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.