L’imaginaire de la typographie : objets et pratiques d’un appareil d’incarnation

par Virginie Vignon

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Emmanuël Souchier.


  • Résumé

    Objet de la vie quotidienne, la typographie est un produit socioculturel et un outil de délégation que l’homme place entre lui et le monde. Comment organise-t-il cette médiation ? Tel est l’enjeu principal de notre sujet.Située à la croisée de son faire et de son agir, elle est le résultat d’un processus cognitif dont les modalités de production et de circulation se fondent sur un principe de mise en relation communicationnelle d’ordre anthropogénique. En examinant l’étude de sa matérialité technique au regard de sa réalité culturelle, la typographie est autant envisagée comme un « appareil d’incarnation » – on parle de corps aussi bien pour la lettre que pour un texte – que comme creuset d’une pratique. À la fois instrument de perception et moyen d’action, elle permet, à l’échelle du caractère, l’invention typographique tout en donnant lieu à un double régime d’interprétations d’ordre technique et sémiotique. Si le parcours se déploie au cœur des pratiques de métiers liées à la conception de caractères et s’intéresse aux différents contextes d’énonciation typographique, il débouche sur une réflexion en réception, à propos des usages de la typographie, en tant que manipulation culturelle ouverte à tout un chacun, pour une ressaisie du monde.

  • Titre traduit

    The typography’s environment : objects and practices of an embodiment system


  • Résumé

    As a daily life object, typography is a sociocultural product and transfer tool that people put between them and the world. How do they organize this mediation ? That is the main issue of our subject.At the crossroads of the doing and acting concepts, typography is the result of a cognitive process, which production and circulation’s methods are based on communication’s principles from the Henri Van Lier’s Anthropogeny. Studying its technical materiality according to its cultural reality, typography is considered as an “embodiment system” – in French, we call “body” the typeface as well as the text – and also as the crucible of this practice. As a sensitive agent and practical method, typography makes typeface invention possible while creating a double regime of interpretations based on its technology and semiotics. Whereas our words are related to trade practices which are then connected to type face design and various contexts of typographical enunciation resulting in a thought about reception. The fact is that uses linked to typography exist as cultural experiments accessible to all who desire it to challenge the world.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.