La figure de Maitreya, le futur Bouddha, selon la tradition scripturaire et son culte vivant en Inde et en Extrême-Orient

par So-ra Lee

Thèse de doctorat en Philosophie comparée

Sous la direction de François Chenet.

Soutenue le 14-02-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    Après l'établissement du bouddhisme en Inde, son influence a atteint les pays d’Asie, permettant à leurs courants politiques et sociaux d’interagir avec les différentes croyances du bouddhisme. Le culte de Maitreya, en absorbant des idées différentes telles que le millénarisme, le paradis, l'eschatologie, la révolution et l'ascétisme, a pu devenir l’un des plus influents. L'origine scripturaire de Maitreya est ambiguë et incertaine, tandis que les développements de la figure de Maitreya apparaissant dans diverses traditions, lesquelles sont dynamiques et diversifiées. Ainsi, cette Thèse s’attachera-t-elle à la source scripturaire de départ du mythe de Maitreya en mettant l'accent sur le détail de l’« onction » ou du « sacre » de ce dernier. Ensuite, nous allons démontrer l'influence des cultes de Maitreya sur diverses traditions asiatiques. Pour analyser ces nombreux cultes, la version modifiée de la typologie de Jan Nattier a été utilisée, la version englobe les grands thèmes du mythe de Maitreya, suivant : le point de vue de l'interprète, celui du mysticisme, du paradis, du Mo-fa et de la dévotion. Dans la dernière partie, nous étudierons les images des triades bouddhistes en relation avec Maitreya, en comparaison avec d'autres pays bouddhistes d'Asie. L'utilisation et les variantes de triades dans les pays bouddhistes montrent comment les cultes ont été interprétés, influencés et absorbés dans la société. En passant par l'analyse scripturaire, typologique et iconographique de Maitreya, ce projet révèle le processus de diffusion des idées bouddhistes à travers les prismes de croyances partagées, les besoins politiques et les adaptations culturelles de chaque pays.

  • Titre traduit

    The figure, Maitreya, according to scriptural tradition and his vivrant cults in India and Far East


  • Résumé

    After the establishment of Buddhism in India, his influence reached the nations, allowing their political and social currents to be engaged with the various beliefs of Buddhism. Maitreya, absorbing various ideas, such as, millenarianism, paradise, eschatology, revolution and asceticism, became one of the most influential deities, who are very much functional in various domains. The scriptural origin of Maitreya is ambiguous and unclear; meanwhile the developments of Maitreya that appear in various traditions are vibrant and diverse. Thus this thesis will identify the scriptural source of departure of Maitreya myth by focusing on the "anointment" detail of Maitreya. Then we will demonstrate the influence of Maitreya cults in various Asian traditions. To analyze numerous cults, Nattier’s version of Maitreya's typology was modified; the modified version accounts for the major themes of Maitreya myth, which are, interpreter's perspective, mysticism, paradise, Mo-fa and devotionalism. For the last section, this thesis will examine the image of Buddhist triads in relation to Maitreya, in comparison with other Buddhist countries in Asia. The usages and variants of triads in Buddhist nations display how the cults were interpreted, influenced and absorbed in the societies. Going through scriptural, typological and iconographical analysis of Maitreya, this thesis will reveal the process of dissemination of Buddhist ideas through the prisms of shared beliefs, political needs and cultural adaptations of each country.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.