Étude syntaxique des Wh-questions en vue de leur traduction automatique de l’anglais vers l’arabe

par Sandra Lasfer-Kedad

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Liliane Gallet.

Le président du jury était Jean-Pierre Desclès.

Le jury était composé de Joseph Dichy, Jean-Patrick Guillaume, Sabrina Baldo.


  • Résumé

    Premièrement, ce travail de recherche a pour objet d’esquisser une étude syntaxique des wh-questions, et d’analyser les aspects de la formation des wh-questions dans deux langues différentes : l’anglais et l’arabe , dans le cadre de la Grammaire Générative et de l’Approche Minimaliste. Il sera démontré et allégué que dans les deux langues respectives, le wh-mot qui se trouve au début de la phrase interrogative est déplacé vers le [Spec, CP] et que le wh-movement est visible.Deuxièmement, cette thèse tente d’examiner et d’analyser la traduction des wh-questions de l’anglais vers l’arabe par trois systèmes de traduction automatique, employant différentes méthodes de traduction selon trois méthodes d’évaluation. Nous décrirons les problèmes liés aux différences linguistiques entre les deux langues. Ces problèmes ont une grande influence sur la qualité et l’acceptabilité de l’output. L’évaluation de l’output nous permettra de présenter les informations concernant les aspects positifs à conserver et les aspects négatifs à faire évoluer des systèmes. En se basant sur l’étude syntaxique préalable des wh-questions, nous fournirons une étude comparative qui déterminera le meilleur système quant à la qualité de la traduction et à la performance de ce système. A travers l’analyse des résultats de l’évaluation, nous spécifierons les raisons pour lesquelles le système produit des traductions de mauvaise qualité. Enfin, nous proposerons quelques recommandations qui pourraient être nécessaires aux concepteurs et aux développeurs de systèmes de traduction afin de résoudre les problèmes linguistiques et opérationnels susceptibles d’entraver le processus de traduction.

  • Titre traduit

    Syntactic study of the « Wh-Questions” for machine translation from English into Arabic


  • Résumé

    Firstly, this research aims to outline a syntactic study of the wh-questions, and analyse aspects of wh-question formation in typologically two different languages: Arabic and English within the framework of Generative Grammar and Minimalist Approach. It will be shown and argued that in both languages, the wh-phrase, which is in initial position, is moved to [Spec, CP] and that wh-movement applies overtly.Secondly, the thesis attempts to discuss and analyse the translation of English wh-questions into Arabic by three machine translation systems using different methods of translation through different methods of evaluation. We describe a set of important problems related to linguistic differences between the two languages. These problems have great influence not only on the quality of the output but also on its acceptability. The evaluation of the output will help us to present a diagnostic information about where a given system succeeds or needs improvement, relative to its intended users and use based on the syntactic study of wh-questions, to provide a comparative information which allows identifying the best system with respect to the translation quality and performance, to specify through the analysis of the results of evaluation the sources of problems that are responsible for producing ill-formed translations and inadequate systems’ performance and finally to outline some recommendations that are useful for system’s designers and developers to overcome various linguistic and operational problems that might impede the translation process.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.