Le dieu Sol dans l’empire romain des antonins à Julien l’Apostat. Conventions iconographiques, lecture symbolique et portée politique

par David Romagnan

Thèse de doctorat en Histoire de l'art de l'Antiquité tardive

Sous la direction de François Baratte.

Soutenue le 11-01-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) .

Le jury était composé de Javier Arce, Martin Galinier, Gilles Sauron.


  • Résumé

    Le dieu Sol, personnification de l’astre du jour, est documenté à Rome et en Italie bien avant l’avènement de l’empire. Dieu longtemps secondaire, ce n’est que durant l’Antiquité tardive qu’il gagne en importance, mais jamais au point de supplanter Jupiter et de devenir la divinité suprême. Cette étude a pour but d’offrir une approche renouvelée de l’interprétation de son image, en mettant en valeur la constance de son iconographie, l’uniformité des messages qui lui sont associés, son importance croissante dans l’idéologie politique impériale, et ensuite de les expliquer et de les réintégrer dans une perspective plus globale du IIe au IVe siècle. Cette présente thèse a ainsi pour but d’étudier les représentations du dieu Sol, à la fois personne divine et personnification de l’astre diurne, puis d’en déduire la nature du pouvoir cosmique du dieu, notamment par l’étude des documents dans lesquels il est mis en relation directe ou indirecte avec d’autres divinités, et de mettre en relief la spécificité de l’utilisation de l’image du dieu Sol dans un contexte impérial.

  • Titre traduit

    The Sun god in the Roman Empire from the Antonines to Julian the Apostate. Iconographic conventions, symbolic and political reading


  • Résumé

    The Sun deity was documented in Rome and in Italy well before the advent of the Empire. Considered secondary for a long time, this god’s importance grows only during the late Antiquity.This study aims at offering a renewed approach of its image by emphasizing the constancy of its iconography, the uniformity of the messages associated to it, and its increasing importance in the imperial political ideology which we are to explain and place in a more global perspective from the 2nd to the 4th century.Within this thesis we will study the representations of the Sun deity, as a god and as the personification of the sun. From the analysis of its documented relationship to other divinities we will establish its cosmic power and the particular use of its image in an imperial context.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.