L’architecture harmonique des tragédies en musique de Jean-Philippe Rameau représentées par l’Académie royale de musique de 1733 à 1757

par Rémy-Michel Trotier

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Raphaëlle Legrand.

Soutenue le 11-02-2014

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    Cette recherche explore l’harmonie mise en œuvre par Jean-Philippe Rameau (1683-1764) dans ses tragédies en musique : Hippolyte & Aricie (1733, seconde version en 1742, troisième en 1757), Castor & Pollux (1737 et 1754), Dardanus (1739 et 1744), Zoroastre (1749 et 1756) et Les Boréades (1764). L’étude du parcours harmonique de chaque œuvre, sur la base d’un relevé exhaustif du corpus des partitions gravées, suscite l’invention de procédures d’aide à l’analyse traduites en algorithmes – les traités théoriques du compositeur étant employés à des fins d’interprétation des chiffrages écrits dans les partitions ; l’analyse est ainsi menée de façon exhaustive à toutes les échelles temporelles repérables, depuis le parcours tonal des ouvrages pris dans leur ensemble jusqu’au travail de détail de la rhétorique harmonique dans les dialogues. Par delà les découpages dramatiques (épisodes, répliques) ou spectaculaires (tableaux, changements), des modes de structuration proprement musicaux apparaissent, révélant une architecture harmonique des œuvres. Des exercices comparatifs entre les œuvres, entre leurs différentes versions et avec quelques ouvrages d’autres compositeurs complètent l’approche en isolant quelques traits caractéristiques du style singulier de Rameau.

  • Titre traduit

    The harmonic architecture of Jean-Philippe Rameau’s tragédies en musique performed by Académie royale de musique between 1733 and 1757


  • Résumé

    Jean-Philippe Rameau (1683-1764) has left five tragédies en musique: Hippolyte & Aricie (1733, second version in 1742, third in 1757), Castor & Pollux (1737 and 1754), Dardanus (1739 and 1744), Zoroastre (1749 and 1756) and Les Boréades (1764). This research is devoted to the study of the harmony implemented by the composer in these works, seen through the homogeneous corpus of the engraved scores. To this purpose, algorithmic procedures have been developed to assist the exhaustive analysis of the five tragédies’ music – the composer’s theoretical writing serving as reference to understand the scores’ harmonic figures. The analysis has been carried at all temporal scales, from the characterization of the overall form to the detail of the harmonic rhetoric in dialogs. Beyond the dramatic or performative structures of the operas, the musical shaping reveals a harmonic architecture of each work. Comparisons between the tragédies or with works by other composers offer new insights on Rameau’s particular musical style.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.