Esthétique et Théorie de l'Obscène dans la modernité littéraire négro-africaine : les cas de Places des fêtes et de Hermina de Sami Tchak

par Oscar Megne M'Ella

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Xavier Garnier.

Le président du jury était Christiane Chaulet-Achour.

Le jury était composé de Xavier Garnier, Christiane Chaulet-Achour, Papa Samba Diop.


  • Résumé

    Si l’on accepte l’idée qu’à la différence du roman moderne, le roman contemporain ne cherche pas absolument à reconstituer la figure de l’humain, mais la pense plutôt comme une image « trans-individuelle » de l’humain, la prise en compte de l’Obscène dans le contexte de la Littérature Négro-africaine de ces 30 dernières années prend sens. La rupture grotesque avec la linéarité, le recours au langage comme activité de défoulement face aux tabous et à la tradition, permettent de dire autrement un avenir qui de plus en plus nous échappe. Nous proposons de comprendre l’irruption de l’Obscène dans les nouvelles écritures romanesques africaines comme un symptôme de contemporanéité et une nouvelle approche de la part des écrivains de la quatrième génération, de réquisitionner véritablement le sens du mot individu dans le contexte négro-africain dominé par le pouvoir. Si, selon le dictionnaire Petit Larousse, l’Obscène est « ce qui blesse ouvertement la pudeur par des représentations d’ordres sexuelles », il a des conséquences éthiques profondes dans un contexte Négro-africain où existent des tabous culturels forts sur la mise en scène de l’intimité sexuelle. Nous chercherons à expliquer à quel prix l’Obscène peut s’ériger en élément de littérarité ou en une théorie capable de nourrir le sujet qui la pratique. Cependant, une communauté est-elle encore possible par delà le bouleversement des valeurs éthiques entraîné par une éventuelle esthétique de l’Obscène?

  • Titre traduit

    Esthetic and theory of the obscene in modern negro-africaine literature : the study cases of « places of the parties » and « hermina » by sami tchak


  • Résumé

    If we accept the idea that unlike modern novel, contemporary novel does not absolutely seek to recreate the human figure, but rather thinks of it as a « trans-individual » image of the human being, then the taking into account of the Obscene in the « Negro-African » literature's context of these last 30 years makes sense. The ludicrous break with the linearity and the use of language as cathartic effect enable to express differently a future which is more and more beyond our control.We are trying to understand the upsurge of the Obscene in the new african fiction writings as a contemporary symptom and a new approach on the part of tthe authors of the fourth generation, to truly comandeer the sense of the word « individual » in the « Negro-African » context.If, according to the Petit Larousse dictionary, the Obscene is « what offends openly the modesty through sexual representations », it has deep ethical consequences in a « Negro-African » context where strong cultural taboos on sexual initmacy productions exist. We will try to explain at what cost the Obscene can set itself up as an element of literarity or as a theory able to sustain the subject practising it. However, is a community still possible beyond the disruption of the ethical values caused by a possible aesthetic of the Obscene ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.