La spontanéité conquise dans l'oeuvre de Luigi Meneghello. La voie du plurilinguisme.

par Lucrezia Chinellato

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Jean-Charles Vegliante.

Le président du jury était Christophe Mileschi.

Le jury était composé de Jean-Charles Vegliante, Christophe Mileschi, Pietro De Marchi, Yannick Gouchan.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’analyse des ouvrages de Luigi Meneghello les plus fortement marqués par le plurilinguisme : Libera nos a malo, Pomo pèro, Maredè, maredè…, Dispatrio et Trapianti. Elle se pose comme objectif d’argumenter le travail stylistique qui sous-tend la réalisation de la prose plurilingue de l’auteur, dont la caractéristique dominante est une apparente spontanéité. La première partie de cette étude parcourt la réflexion de Meneghello afin de comprendre les raisons et les enjeux de l’utilisation littéraire des langues appartenant à son expérience biographique, à savoir le dialecte de son village natal (sa langue maternelle) et l’anglais, la langue de son pays d’adoption. La deuxième partie de cette étude se consacre en revanche au repérage et à l’analyse de procédés stylistiques récurrents, employés par l’auteur en vue de l’instauration d’une dimension polysémique du texte plurilingue. Cette enquête explore plus particulièrement le travail d’approfondissement métalinguistique que l’auteur voue à sa langue maternelle et la pratique de la traduction littéraire d’œuvres anglophones, conçue comme un véritable lieu d’échange et d’enrichissement mutuel entre langues et entre œuvres littéraires.

  • Titre traduit

    Conquered spontaneity in Luigi Meneghello's work. The way of plurilingualism.


  • Résumé

    The main focus in this thesis is Luigi Meneghello’s litterary works, which are substantially influenced by plurilingualism: Libera nos a malo, Pomo pèro, Maredè, maredè…, Dispatrio and Trapianti. Its principal objective is to reveal the foregoing stylistic work on Meneghello’s plurilingual prose, which is characterised by an apparent spontaneity. The first part of this essay discusses the author’s thinking about using different languages in the literary text. These languages are related to his biographical experience: his birth village dialect (his native language) and English language, of his adopted country. The second part of this essay aims to identify and analyse stylistic processes used by the author to create a plurilingual text’s polysemic dimension. Moreover this investigation explores especially the field of metalinguistic observation of the native local language and the practice of literary translation from English, which is conceived as a real field of exchange and mutual enrichment between languages ant literary works.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.