Nouvelles tendances de la poésie écrite en Afrique noire francophone de 1970 à 2000

par Hélène N'Gbesso

Thèse de doctorat en Littératures écrite africaine

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue le 16-06-2014

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean Bessière.

Le jury était composé de Daniel-Henri Pageaux, Jean Bessière, Philippe Goudey, Bernard Mouralis.


  • Résumé

    Cette thèse sur la poésie écrite a pour sujet, la connaissance du genre dans la période comprise entre 1970 et 2000. Elle propose sur une base d’auteurs et de textes une ébauche de critique des styles et des formes comme celle du contenu. Quatorze pays qui composent le corpus. Il s’agit du Benin, Burkina Faso, du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo, de la RD Congo, de la Cote d’lvoire, du Gabon, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo. Ce travail est traité sur trois parties : les itinéraires littéraires, les thèmes importants et les styles.Du point de vue thématique, les poèmes ont permis de déceler plusieurs itinéraires dont le plus pertinent montre les étapes de la déliquescence sociale. Depuis les années 70 se sont succédé les thèmes du désenchantement, du désarroi et du mal-être correspondant aux périodes des années 70/80 ; 80/90 et de 90 à 2000. Toutes ses idées étaient étiquetées dès les premières œuvres de Tchicaya U Tamsi, le précurseur de cette génération de poètes. Parallèlement, se développe une autre orientation qui, elle, donne sur l’espoir. Ce sont les thèmes de la race, de l’amour et de la révolution. Quant à l’écriture poétique, il se passe une éclosion de formes dont certaines revêtent des caractères de plus en plus osés. Très souvent, l’imagination va puiser, dans les tréfonds des cultures, des matériaux de création. Des poèmes intégralement allégoriques (oscillant entre rêve et réalité) aux poèmes, fusion parfaite entre plusieurs genres poétiques (là où on est amené à parler d’influence de la poésie orale sur la poésie écrite) à côté des poèmes plus classiques bâtis sur la recherche de formes fixes.

  • Titre traduit

    New trends in written poetry in black francophone Africa from 1970 to 2000


  • Résumé

    This thesis on written poetry has for object the knowledge of the kind between 1970 and 2000. It provides on a base of authors and texts, critical insight of the styles and the shapes like the content’s. Fourteen countries are included in the corpus. There are Benin, Burkina Faso, Cameroon, Central Afiican Republic, Congo, DR Congo, Cote d'Ivoire, Gabon, Guinea, Mali, the Niger, Senegal, Chad and Togo. This work is treated in three parts : the literary routes, important themes and the styles. On the thematic point of view, the poems have helped identify several routes of which the most relevant shows stages of the social deliquescence. Since the 70, themes of disillusionment, dismay and discomfort succeeded one another, corresponding to periods of the years 70/80, 80/90 and the 90s to 2000. All this ideas were labeled in the early works of Tchicaya U Tamsi, the precursor of this generation of poets. Meanwhile, a different trend, which carries hope, develops itself. These are the themes of race, love and revolution. As for poetry writing, an outbreak of forms happens, some carries more and more daring characters. Very often, the imagination will draw from the depths of cultures from creation materials. From fully allegorical poems (oscillating between dream and reality) to poems, perfect fusion between several poetic genres (where one is led to speak of the influence of oral poetry on written poetry) alongside more traditional poems built on the quest of fixe shape.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.