Éducation interculturelle, mobilité internationale et enseignement supérieur : le cas de la Colombie

par Paola Andrea Gamboa Diaz

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Jean-Claude Beacco.

Soutenue le 05-06-2014

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Équipe d'accueil Didactique des langues, des textes et des cultures (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Les rencontres interculturelles orientent les priorités des enseignants vers la préparation des apprenants à travailler, vivre et communiquer avec des personnes linguistiquement et culturellement différentes, mais sans véritablement insérer une composante interculturelle dans les cursus offerts par l’enseignement supérieur en Colombie. Le cours de langue étrangère est un lieu de médiation entre langues et cultures différentes et de ce fait, la compétence interculturelle peut être considérée comme l’un des buts centraux de cet enseignement. La présente étude explore ainsi les possibilités d’intégration d’une dimension interculturelle dans les formations en langues étrangères des universités colombiennes afin d’inciter les étudiants à la développer, l’utiliser et la promouvoir. Nous avons été menée à relier trois composantes qui sont la dimension interculturelle, la mobilité internationale et l’autonomisation-« empowerment » et à examiner les façons dont tous les acteurs de l’enseignement supérieur colombien, les intègrent dans leurs activités académiques, professionnelles et personnelles. Cela nous a permis de mettre en évidence le caractère nécessaire mais non indispensable de la dimension interculturelle dans l'établissement de la relation langue-culture et dans la reconnaissance de la diversité et de l’altérité. La proposition de deux modules - contextualisés et adaptables à tous les niveaux de CECR - visant la prise de conscience et le développement de la dimension interculturelle, constitue l’aboutissement de notre recherche.

  • Titre traduit

    Intercultural education, international mobility and higher education : a case study of Colombia


  • Résumé

    Intercultural encounters set a priority for professors in order to prepare learners to work, live, and communicate with linguistically and culturally different people, but without really including intercultural components to the higher education programs offered in Colombia. The foreign language classroom is a mediation place between languages and cultures, and therefore the intercultural competence can be considered as one of the central aims of language education. This research explores the ways to integrate intercultural dimension to the foreign language programs in Colombian universities, as well as the possibilities to motivate the students to develop it, to use it and to promote it. The study incorporates insights from intercultural dimension, international mobility and empowerment theories and examines the means used by university community members in order to integrate them to their academic, professional and personal activities. Findings have allowed us to highlight the necessary, but not indispensable character of the intercultural dimension in the establishment of the language-culture relationship, as well as in the recognition of diversity and otherness. The suggestion of two educational units - contextualized and adaptable at every level of CEFR – aiming towards the awareness-raising of the intercultural dimension and competence developing process, establishes the outcome of our research



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 05-06-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.