Intelligibilité de la parole d'enfants sourds porteurs d'un implant cochléaire unilatéral et d'enfants normo-entendants

par Clara Legendre

Thèse de doctorat en Phonétique

Sous la direction de Jacqueline Vaissière.

Soutenue le 23-05-2014

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Laboratoire de phonétique et phonologie (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Ce travail de recherche s’inscrit dans le domaine de la phonétique clinique et relève plus particulièrement de l’intelligibilité de la parole d’enfants sourds implantés cochléaires et d’enfants normo-entendants. L’intérêt de cette thèse réside dans la comparaison des productions d’enfants sourds implantés cochléaires et d’enfants normo-entendants, appariés en âge chronologique. Nous analysons des paramètres segmentaux et suprasegmentaux en production, tels que les voyelles du français standard et les consonnes fricatives /f, s, ʃ/, l’étude du débit de parole, l’intelligibilité de mots monosyllabiques auprès d’auditeurs naïfs, ou encore l’intelligibilité de la parole semi-spontanée. Nous nous intéressons également à la façon dont les productions des enfants implantés cochléaires sont perçues par un jury d’auditeurs naïfs (n=10 ; moyenne d’âge 37 ans). Le but premier de ce travail est de mettre en avant les différences ou similitudes majeures entre nos deux groupes en fonction de l’âge chronologique des enfants mais également en fonction du recul à l’implant, du suivi rééducatif et du mode de communication. Les enfants sourds porteurs d’un implant cochléaire présentent une qualité de la voix et de la parole comparable à celle d’enfants normo-entendants de même âge chronologique, mais non similaire puisque des différences acoustiques, segmentales et supra-segmentales ont été mises en avant. Il pourrait être intéressant d’étendre cette observation aux enfants implantés précocement.

  • Titre traduit

    Speech intelligibility of deaf children with a unilateral cochlear implant and normal-hearing children


  • Résumé

    This research task falls under the field of clinical phonetics and more particularly raises of the intelligibility of the word of deaf children with cochlear implant and normal-hearing children. The interest of this thesis lies in the comparison of the productions of deaf children with cochlear implant and normal-hearing children, paired in chronological age. We analyze segmental and suprasegmental parameters in production, such as the vowels of standard French and the fricative consonants /f, S, ʃ/, the study of the speech rate of word, the comprehensibility of monosyllabic words with naive listeners, or still the comprehensibility of the semi-spontaneous word. We are also interested in the way in which the productions of the established children cochléaires are perceived by a jury of naive listeners (n=10; average age 37 years). The primary purpose of this work is to highlight the major differences or similarities between the two groups based on the chronological age of the children but also on the age back to the cochlear implant, the rehabilitative monitoring and communication mode. Deaf children with cochlear implants present a quality of the voice and word comparable with that of normal-hearing children of the same chronological age, but non similar age since differences acoustic, segmental and suprasegmental were put ahead. It might be interesting to extend this observation to early implanted children.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.