Politiques linguistiques éducatives en Algérie de 1962 à 2009 : vers un plurilinguisme ?

par Badria Gharnaouti

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Claude Beacco.

Soutenue le 10-04-2014

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Équipe d'accueil Didactique des langues, des textes et des cultures (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Valérie Spaëth.

Le jury était composé de Jean-Claude Beacco, Valérie Spaëth, Aziza Boucherit, Attika Yasmine Abbès.


  • Résumé

    En matière de politique linguistique et éducative, l’Algérie a été confrontée à des problèmes de choix d’orientation. D’une part, le système éducatif s’est trouvé face à des différents problèmes d’ordre politique et idéologique et d’autre part, les différentes communautés cherchaient à s’affirmer dans une société favorable aux échanges internationaux et hostile à certaines pratiques réductrices menaçant les langues, les cultures tout en induisant de nouveaux comportements sociaux. Pour rendre compte de ses problèmes, deux questions ont été posées : « comment les gouvernements successifs ont-ils géré la diversité des langues dans le système éducatif ? Quelles étaient leurs idéologies »? Pour répondre à ces questions, un état des lieux du paysage linguistique dans et en dehors du système éducatif, notamment sous l’impulsion des travaux du conseil de l’Europe, a été élaboré. Pour cerner l’opinion publique, une étude quantitative réalisée par nos soins met l’accent sur les attitudes et les représentations sociales qu’ont les personnes interrogées en vers le plurilinguisme. Ceci permettra d’entrevoir les perspectives réelles et concrètes pour une éducation plurilingue pluriculturelle dans le futur.


  • Résumé

    In the subject of politic linguistic and educational, the Algeria was confronted with the problems of orientation choices. With one part, the educational system was found to face different political and ideological problems and with other side, the different communities were searched to assert themselves in a favorable international trade company and hostile to certain practices that reduce threatening to languages, cultures while inducing new social behaviors. To account for its problems, two questions were asked: “How the successive governments have managed the diversity of languages in the educational system? What were their ideologies?” To answer these questions an overview of the linguistic landscape within and outside the educational system, notably under the impetus of the work of the Europe council has been developed. To identify the public opinion, a quantitative study conducted by us focuses on attitudes and the social representations that respondents in multilingualism. This will allow a glimpse of the real and concrete perspective for a multicultural multilingual education in the future.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.