La prolifération des versions multiples dans le cinéma en Espagne de 1955 à 1967

par Caroline Fournier

Thèse de doctorat en Études cinématographiques

Sous la direction de François Thomas.

Soutenue le 13-02-2014

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Laurent Véray.

Le jury était composé de François Thomas, Laurent Véray, Vicente Sánchez-Biosca, Martin Barnier.


  • Résumé

    La prolifération des versions multiples dans le cinéma en Espagne de 1955 à 1967 résulted’une situation complexe, qui trouve son origine dans les conditions de production et dedistribution, dans une législation qui ne cesse d’évoluer pour mieux contrôler le domaine, et aussidans l’émergence de voix discordantes au sein de la création.Le premier facteur déterminant est la mise en place de structures administratives decontrôle, dont la censure se révèle l’instrument le plus direct, mais qui ne doit pas faire oublier laportée des autres mécanismes d’autorisation et de protection économique : il s’agit d’imposer aucinéma les cadres de l’idéologie du régime franquiste et de l’Église. Il ne faut cependant pas sousestimerl’importance de l’industrie dans cette pratique systématique : les formes de production,de distribution, de diffusion, l’émergence de nouveaux courants et les difficultés techniques jouentelles aussi un rôle essentiel.Après une analyse générale de ces facteurs étroitement liés entre eux, un éventail de neufétudes de cas dresse un portrait de la pluralité filmique dans une Espagne qui traverse unepériode d’espoir et de velléités d’ouverture. À travers l’approfondissement de la genèsecompliquée de films représentatifs des principaux genres et courants ainsi que des différentesétapes qui jalonnent l’histoire du cinéma espagnol de 1955 à 1967, il apparaît quel’interdépendance de l’État et de l’industrie constitue le terrain propice à l’existence systématiquede variantes voulues ou imposées.

  • Titre traduit

    The proliferation of multiple versions in cinema in Spain from 1955 to 1967


  • Résumé

    The proliferation of multiple versions in cinema in Spain from 1955 to 1967 is due to a complexsituation originating from the conditions of production and distribution, a legislation that constantlyevolved in order to control the sector more efficiently and the emergence of dissenting voices amongcreators themselves.The first decisive factor is the setting up of administrative organs of control, among whichcensorship proves to be the most straightforward instrument, although other significant mechanismssuch as licensing or protectionism are equally important: their aim is to impose upon cinema theideology of the Franco regime and Catholic Church. However, the role of the industry in this systematicpractice should not be underestimated: a significant part is played by the forms of production,distribution and diffusion, the emergence of new trends and also technical difficulties.After a general analysis of these closely interconnected factors, a sample of nine case studiesprovides a portrait of film plurality in Spain as it is undergoing a period of hope and timid opening.Through an in‐depth study of the complicated creation of films representative of the main genres andcurrents as well as the different stages in the history of Spanish cinema from 1955 to 1967, it appearsthat the interdependency of the State and the industry is the breeding ground for a systematic use ofmultiple versions, whether deliberate or imposed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.