L'apport des ressources, capacités et capacités dynamiques à la performance

par Mehdi Garrab

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Rojot.

Le président du jury était Véronique Chanut.

Les rapporteurs étaient Philippe Baumard, Alice Le Flanchec.


  • Résumé

    Dans cette thèse nous avons tenté d’expliquer la performance des entreprises en se basant sur l’approche basée sur les ressources (RBV) et l’approche basée sur les capacités dynamiques (DCV),deux approches relevant de la théorie des ressources qui gagneraient à être intégrées. Pour aborder la problématique, nous avons développé deux axes de recherche : « La détention des ressources/capacités et la Performance » et « La gestion des ressources/capacités et la Performance ». Le premier modèle conceptuel a présenté les relations liant les différentes capacités opérationnelles à la performance. Le modèle conceptuel global a traité de la relation « Capacités opérationnelles – Environnement -Stratégie de diversification - Capacités dynamiques- Performance ». Notre posture épistémologique dans cette recherche se voulait positiviste. Au niveau des choix méthodologiques nous avons opté pour une démarche hypothético-déductive avec une approche quantitative basée sur des données secondaires collectées de la base de données française DIANE et des statistiques de l’INSEE, et pour évaluer les capacités nous avons eu recours à la méthode DEA. La première étude empirique a testé la relation capacités opérationnelles-performance sur quatre échantillons mono-sectoriels représentatifs de l’industrie manufacturière française : le secteur pharmaceutique, le secteur automobile, le secteur de la chimie et le secteur de l’habillement. La seconde étude empirique a testé le modèle mettant en relation les capacités opérationnelles, les capacités dynamiques, l’environnement et la diversification,sur la base d’un échantillon plurisectoriel regroupant les quatre secteurs. Les résultats ont permis de découvrir en premier lieu, l’importance de la capacité financière pour tous les secteurs, en deuxième lieu, le rôle modérateur de l’environnement et de la diversification et en troisième lieu l‘importance des capacités dynamiques d’apprentissage (d’absorption) et adaptative dans l’explication de la performance. Ces résultats peuvent servir les décisions managériales et l'action publique.

  • Titre traduit

    The contribution of resources, capabilities and dynnamic capabilities to performance


  • Résumé

    In this thesis we have tried to explain business performance based on the resource-based View (RBV) and the Dynamic capabilities View (DCV), two approaches within the resource-based theory (RBT)that benefits from being integrated. To address the problem, we have developed two main stream of research: "The detention of resources / capabilities and performance" and "The management of resources / capabilities and performance." The first conceptual model presented the relations linking the various operational capabilities to performance. The global conceptual model has focused the relation “Ordinary capabilities – Environment – Diversification strategy- Dynamic capabilities –Performance”. Our epistemological position in this research wished to be positivist. At the methodological level we opted for a hypothetical-deductive approach with a quantitative approach based on secondary data collected from the French database DIANE and INSEE statistics, and to evaluate capabilities we used the DEA method. The first empirical study that aims on “ordinary capabilities – performance” link, is based on four industries samples representing the French manufacturing industry: the pharmaceutical industry, the automotive industry, the chemical industry and the clothing industry. The second study tested the empirical model linking ordinary capabilities,dynamic capabilities, environment and diversification, based on a multisectorial sample comprising the four sectors. The results revealed first the importance of financial capability for all sectors, second the moderating role of the environment and the diversification and thirdly the magnitudes of dynamic learning (absorption) and adaptive capabilities in explaining performance. These results could serve managerial decisions and public policy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.