La délimitation de la gouvernance des Organisations Non Gouvernementales : évaluation de l'efficacité des ONG dans le cas du Liban

par Ghinwa El Chlouk

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bertrand Lemennicier-Bucquet.

Le jury était composé de Jean-Didier Lecaillon, Bruno Jérôme.

Les rapporteurs étaient Ibrahim Maroun, François Facchini.


  • Résumé

    La question centrale que cherche à aborder cette thèse tourne autour d’une proposition de délimitation du concept de la gouvernance dans les organisations non gouvernementales. La question de la gouvernance a été largement étudiée par les économistes du « public choice » sans pour autant proposer une application aux ONG, chose qui devient nécessaire vu le développement sociétal quantitatif et qualitatif de ces organisations et leurs impacts croissants sur la société. Face aux défaillances des Etats, et aux besoins d’interventions spécifiques dans quelques domaines, des actions collectives organisées ont émergé et se sont développées. L’approche adoptée cherche à présenter en premier lieu l’émergence des normes de coopération et d’entraide pour ensuite définir les structures de propriétés et de prise de décisions au sein des ONG. Cette étude présente ensuite les caractéristiques des différentes composantes du cadre opérationnel des interventions des ONG : relations avec les donateurs, transparence de l’information, structures de coûts… Le choix du Liban émane du caractère unique d’un petit pays qui a connu une prolifération large d’ONG depuis plus qu’une cinquantaine d’années. Après avoir présenté les résultats de l’enquête menée auprès d’un échantillon représentatif des organisations au Liban, on propose un modèle d’évaluation de l’efficacité de l’action de ces organisations basé sur les travaux de Cooper, Charnes et Rhodes sur le modèle de Data Envelopment Analysis DEA.


  • Résumé

    The central question that this thesis seeks to address revolves around a proposal for delimitation of the concept of governance in non-governmental organizations. The issue of governance has been widely studied by economists of the public choice without nonetheless proposing an application to NGOs, something that has become necessary due to the quantitative and qualitative development of these organizations and their growing impact on society. Given the shortcomings of States, and specific needs that have begun to arise requiring interventions in some areas in societies, organized collective action emerged and developed. The approach used in this proposal seeks to present first the emergence of norms of cooperation and mutual assistance, and then define the properties and structures of decision-making processes within NGOs. This study then presents the characteristics of the different components of the operational framework of NGO interventions: donor relations, information and transparency, cost structures ... The choice of Lebanon comes from the uniqueness of a small country that has seen a large proliferation of NGOs from more than fifty years. presented the results of the survey of 90 organizations in Lebanon, an evaluation of the effectiveness of the action of the organization is presented based on the work of Cooper, Charnes and Rhodes on the model of Data envelopment analysis DEA.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.