Recherches sur l'Acheuléen et l'Ahaggar : les matières premières lithiques ; L'outillage lithique, rapport éclats/outils ; Le cadre statigraphique et chronologique : (Exemple du site Téhéntawek-Idelès)

par Messaouda Benmessaoud

Thèse de doctorat en Préhistoire. Ethnologie. Anthropologie

Sous la direction de Manuel Gutierrez.

Soutenue le 09-07-2014

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (laboratoire) et de Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Alain Person.

Le jury était composé de Manuel Gutierrez, Abdelkader Derradji.

Les rapporteurs étaient Marcel Otte, Mohamed Sahnouni.


  • Résumé

    La thèse présentée ici actualise les anciennes données sur l’Acheuléen de l’Ahaggar, bien que ces données ne sont pas nombreuses et toutes datées du 20eme siècle. Mais pour reprendre une nouvelle ère de recherche sur le sujet, il est bien évident de les évoquer. Malgré les fructueuses découvertes dans de nombreux sites paléolithiques inférieurs, dans l’Ahaggar, aucun intérêt scientifique n’a été apporté, notamment aux nombreuses collections lithiques interposées dans plusieurs laboratoires de recherches scientifiques. Le nouveau site « Téhéntawek » Acheuléen découvert dans la région d’Idelès, au cœur du Sahara central, dans l’Ahaggar et fouillé avec des nouvelles méthodes pédagogiques instaurées dans la préhistoire actuelle, nous a livré en 2008 et 2010 un matériel lithique intéressant et très représentatif de l’industrie acheuléenne. Ces démarches sont considérées comme rénovatrices de la préhistoire saharienne. La prospection appropriée et adéquate à l’environnement, l’adaptation du travail du terrain au contexte rocheux de la région de l’Ahaggar, nous ont permis de reconsidérer le terrain saharien. L’étude technologique du matériel lithique a fourni une diversité d’outils et une coexisté de chopper, biface et hachereau, nombreux sont les éclats bruts, très compatibles avec les nucléus. Les matières premières lithiques utilisées pour le façonnage sont locales. Les résultats des analyses réalisées, sur les sédiments prélevés ont fourni de nouvelles données, notamment une ouverture sur le paléoenvironnement de l’Ahaggar. Ainsi le site Téhéntawek nous a offert des informations pertinentes sur la maitrise de l’homme dans cet environnement actuellement saharien.

  • Titre traduit

    Research on the Acheulean Ahaggar : lithic raw materials ; The stone tools, flakes/tools report ; The stratigraphic and chronological framework : (Example of Téhéntawek-Idelès)


  • Résumé

    The thesis presented here updates the old data on the Acheulian of the Ahaggar, although these date are few in number and all dated 20th century. But it is obvious to mention them to borrow a new er of research on the subject. Despite the fruitful discoveries in many lower Palaeolithic sites in the Ahaggar, no scientific interest have been provided to many lithic collections interposed in several laboratories for scientific research. The new site “Téhéntawek” Acheulean discovered in the region of Idelès in the central Sahara of the Ahaggar and excavated with new pedagogical methods introduced in the present prehistory, has delivered in 2008 and 2010 an interesting lithic materials representative of the Acheulian industry. These approaches are considered renovative of the Saharan prehistory. The appropriate and adequate environmental of exploration, the adaptation of work to the rocky terrain of the Ahaggar region, have allowed us to reconsider the Saharan terrain. The study of lithic technology has provided a variety of tools and coexisted chopper, biface and cleaver, many raw chips, very consistent with the nucleus. Lithic raw materials used for shaping are local. The results of analyses on the sediments provided new data, including an opening on the paleoenvironment of the Ahaggar. Thus Téhéntawek site offered us with relevant information on the mastery of man in this currently Saharan environment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.