La représentation du Japon dans le cinématographe Lumière.

par Takashi Seo

Thèse de doctorat en Esthetique et sciences de l'art

Sous la direction de Daniel Serceau.

Soutenue le 03-04-2014

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Arts plastiques, esthétique et sciences de l'art (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d'Esthétique Théorique et Appliquée (LETA) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Guy Chapouillié.

Les rapporteurs étaient Christian Galan.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous allons aborder le problème de l'interprétation et de la compréhension de l'image filmique en traitant des vues du Cinématographe Lumière, et en particulière des films tournés au Japon. Nous devons ici confronter plusieurs points de vue pour différencier des lectures diverses, par exemple un point de vue historique et un socioculturel. Notre point de vue actuel sur les images du Japon prises par des Français à la fin 19e siècle est très éloigné de celui du spectateur du Cinématographe à cette époque-là. Cette distance est un des intérêts majeurs de la thèse, car aucune personne ne peut échapper au point de vue provenant de sa propre culture lors de sa rencontre avec l'extérieur.

  • Titre traduit

    Representation of Japan in the cinematopgraph Lumière


  • Résumé

    In this thesis, we address the problem of the interpretation and understanding of the cinematic image, analyzing films by the Cinematograph Lumière, especially films shot in Japan. Here we must confront several points of view to differentiate various translations, such as a historical perspective and a sociocultural perspective. Our current point of view of the images of Japan taken by two French operators in the late 19th century is really far from the point of view of a spectator at the time of the Cinematograph. This distance is a major interest of the thesis, because no one, when confronted with a foreign culture, can escape from his own point of view based on his own culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?