La politique étrangère de la France dans les crises internationales, du Golfe à l’Irak : Jeu gouvernemental, jeu diplomatique, système international

par Virgile Coujard

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Dobry.

Soutenue le 16-01-2014

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de science politique (Paris) , en partenariat avec Centre européen de sociologie et de science politique (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Nay.

Le jury était composé de Michel Dobry, David Ambrosetti, Samy Cohen.

Les rapporteurs étaient Frédéric Ramel, Yves Buchet de Neuilly.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet la politique étrangère de la France dans la crise du Golfe (1990-1991) et la crise irakienne (2002-2003). Afin d'expliquer les variations du comportement français la participation à la guerre du Golfe, l'opposition à la guerre d'Irak, trois approches, trois niveaux d'analyse, sont mobilisés. Le jeu gouvernemental met au jour la construction interne de la politique étrangère, retraçant les marchandages au sommet de l'État et révélant les biais par lesquels le champ politique national et les administrations influent sur la politique menée. Le jeu diplomatique, en restituant la complexité des processus d'interaction et de négociation interétatiques, montre comment les enjeux et objectifs tactiques se construisent dans les crises, sont sensibles à la configuration du jeu et aux prises de positions des autres diplomaties. L'analyse structurale souligne le poids de la structure du système international- son état comme sa tendance - et de la position d'un État en son sein sur la politique étrangère. Dévoiler les mécanismes par lesquels ces pressions structurelles agissent nécessite de mettre en relation la structure du système, l'ordre international, les perceptions des dirigeants et les comportements des États. C'est au final un mode d'articulation des niveaux d'analyse et des facteurs de détermination de la politique étrangère en temps de crise internationale qui est proposé - un mode qui puisse éclairer l'interpénétration, les combinaisons et interactions entre ces trois niveaux.

  • Titre traduit

    French foreign policy and international crisis, from Gulf war to Iraq war : Government game, diplomatic game, international system


  • Résumé

    Analyzing the differing French policy during the Gulf and Iraq wars - military participation to the former, diplomatic opposition to the latter, requires a multi-level approach to foreign policy. Graham Allison's governmental game paradigm shows that foreign policy is the resultant of bargainings among central players. It is also capable of revealing the ways in which domestic and bureaucratic polities interfere in the decision-making process. The diplomatic game approach put forward in this work focuses on the interstate interactions. It underlines how much foreign policy stakes and goals are defined and constructed in the process of diplomatic negociation, influenced by other diplomacies' stances. Waltzian structural theory concentrates on the systemic determinants of foreign policy. A State's position within the system, and the structure of the system - its current state as well as its trend - strongly determine and shape foreign policy. Connecting and articulating structure of the system, international order, decision-makers' perceptions and States' behavior appears to be a fruitful way to understand the mechanisms through which structural constraints and incentives act and impact on foreign policy. Afterall, this research attempts to combine infra-state, inter-state and systemic levels of analysis in a novel way, in order to explain the complexity of foreign policy in international cri sis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.