Bien-être en Amérique latine : une analyse micro-économétrique

par Carla Canelas

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de François Gardes.

Soutenue le 23-01-2014

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Trognon.

Le jury était composé de François Gardes, Christophe Starzec.

Les rapporteurs étaient Marc artur Diaye, Philip Merrigan.


  • Résumé

    Ce travail sort du cadre classique des concepts traditionnels du bien-être comme le revenu, la consommation, ainsi que la richesse. Dans ce travail l'utilisation de plusieurs dimensions de bien-être est mise en évidence: l'emploi du temps, la discrimination, l'égalité des opportunités et la ségrégation dans le marché du travail ainsi que les relations de pouvoir à l'intérieur du ménage affectant les négociations et les prise de décisions. La première partie de la thèse est consacrée au calcul des réponses du consommateur aux changements des prix monétaires de biens. De plus, on complète cette analyse par le calcul de changements d'utilité en ayant déjà introduit une taxe sur l'alimentation. La seconde partie est dédiée à l'étude des interactions dans le marché du travail. En premier lieu, le premier article permet de donner un cadre à l'étude de la discrimination salariale par genre et ethnie incluant différents pays de l'Amérique Latine. En revanche, dans le deuxième article on se focalise sur l'effet du salaire minimum dans la distribution des salaires et sur les taux de travailleurs formels et informels dans l'économie équatorienne.

  • Titre traduit

    Welfare analysis in Latin America : a microzconometric approach


  • Résumé

    The works on this thesis go beyond traditional concepts of welfare, such as income, consumption, and wealth, and include into the analysis time use, discrimination, power relations inside the households, equality of opportunities, and segregation in the labor markets. ln Part 1 of this work, we base our measure of welfare on both a monetary and a time dimensions, including domestic production in the Beckarian sense into the analysis. From a given allocation of monetary and time resources, we calculate consumer's reactions to changes in monetary prices of different commodity groups. We complete the analysis with the calculation of utility changes given the introduction of a tax in the aggregated food group. Part Il of this work is devoted to a comprehensive analysis of labour market outcomes. The third chapter of the thesis studies the discrimination suffered by women and ethnic minorities in Bolivia, Ecuador, and Guatemala by means of quantile decomposition techniques. We complete the analysis with the study of the intra-household allocation of time determinants to paid and unpaid work. Finally, the last chapter focuses on the influence of the minimum wage in shaping the workers's wage distribution and its impact on employment rate in the formai and informai sectors of the economy. The high level of noncompliance, and the important share of informai workers cali for new policies and institutions concerned with the enforcement of labor regulations, and the design of social securitv systems and laws that protect informai workers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?