Un miroir enluminé du milieu du XIVème siècle : l'Avis aus roys

par Julien Lepot

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Patrice Boudet.

Soutenue le 16-06-2014

à Orléans , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Orléans) , en partenariat avec Pouvoirs, Lettres, Normes (Orléans) (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Pastoureau.

Le jury était composé de Jean-Patrice Boudet, Michel Pastoureau, Frédérique Lachaud, Olivier Matteoni, Corinne Leveleux-Teixeira, Lydwine Scordia.

Les rapporteurs étaient Frédérique Lachaud, Olivier Matteoni.


  • Résumé

    Contenu dans cinq manuscrits repérés à ce jour, l’Avis aus roys est un texte méconnu qui appartient augenre littéraire des « miroirs au prince » renvoyant à leur(s) destinataire(s) l’image idéale, exemplaire, dugouvernant. Librement inspirée du De regimine principum de Gilles de Rome et du Liber de informationeprincipum, l’oeuvre semble avoir été adressée à un jeune prince Valois, vers 1347, afin de répondre auxpréoccupations du temps. Des incertitudes planent quant à l’identité de l’auteur et du commanditaire, lesmanuscrits restant discrets sur leur origine. Le futur Jean II le Bon confia peut-être la rédaction de cetraité au confesseur royal bourguignon Pierre de Treigny afin que ses jeunes fils se conforment à l’imaged’un prince idéal. Le moment semble choisi : en plus d’être contestée, la dynastie Valois est alors en proieaux difficultés militaires. En réponse à la défaite de Crécy et suivant les réformateurs, l’auteur de l’Avisaus roys propose de mieux sélectionner les officiers de l’Hôtel, de renforcer la dignité du prince en mêmetemps que son rapport à Dieu. Parmi les exemplaires de l’Avis aus roys, le manuscrit M. 456 de la Pierpont Morgan Library, datable du milieu du XIVe siècle, est le plus proche de la rédaction initiale et ilest exceptionnel par sa richesse iconographique inégalée dans le genre littéraire des « miroirs ». Dans cecodex, des artistes parisiens ont constamment cherché à mettre le corps royal en valeur, renforçant lecaractère pédagogique du texte tout en donnant un écho à l’actualité politique et militaire.

  • Titre traduit

    An illuminated mid-14th century mirror for princes : The Avis aus roys


  • Résumé

    The Avis aus roys, read in five manuscripts up to now, is a little-known text belonging to the mirrors forprinces literary genre. This genre teaches future princes and kings how to rule in the best possibleway. This work is inspired by Giles of Rome's De Regimine Principum and by the Liber de informationeprincipum, and seems written for a young prince from the Valois lineage around 1347 to answer to theconcerns of this period. The manuscripts remain discreet on their origins as both author and sponsors arenot being clearly identified. The future John II the Good may have required the writing of this treaty fromroyal confessor Pierre de Treigny from Burgundy to make sure his sons would conform to the image ofan ideal prince. The time seemed to be right as the Valois dynasty was not only contested but facingmilitary struggles as well. As an answer to the Crecy defeat and according to the reformers, the author ofthe Avis aus roys suggests to make a better selection for the Hôtel officers, and to increase the prince'sdignity as well as his relationship with God. Among the Avis aus roys copies, the manuscript M.456 of the Pierpont Morgan Library, which is datable to the mid-XIVth century, is the closest to the originalwritings. This copy is exceptional due to its iconographic content unequalled in the mirrors literary genre.In this codex, some parisian artists have constantly looked to highlight royalty by emphasizing theeducational aspect of the text and covering the political and military matters of the period.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.