Théâtre et psychanalyse : Sur le "comme si" dans la psychanalyse, le théâtre et les neurosciences comme voie d'accès à la résonance et ses facteurs thérapeutiques dans la médiation

par Giuseppina Danzi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Michel Vives.

Soutenue le 13-12-2014

à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) , en partenariat avec Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales-EA 7278 (Nice) (laboratoire) et de Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitive et Sociale / LAPCOS (laboratoire) .

Le président du jury était Frédéric Vinot.

Le jury était composé de Jean-Michel Vives, Frédéric Vinot, Silke Schauder, Vincent Estellon.

Les rapporteurs étaient Silke Schauder, Vincent Estellon.


  • Résumé

    Les liens entre l’art théâtral et l’art psychanalytique mis en lumière dans la présente thèse permettent de repérer un champ commun de recherches qui fait référence au « comme si ». Ce domaine concerne la relation entre la fiction et la vérité à travers une illusion qui se révèle paradoxalement vraie, porteuse d’une vérité particulière, celle du sujet. Sont approfondis en particulier deux aspects: la valeur heuristique de connaissance du « comme si » et sa possibilité de permettre une rencontre inédite avec l’Autre. Sur la dimension centrale de cette rencontre avec l’altérité qui se révèle constitutive du sujet convergent non seulement la psychanalyse, le théâtre, mais également les récentes études en neurosciences. Les intersections entre ces disciplines permettent à l’auteur de dessiner les coordonnées d’un domaine transdisciplinaire fondé précisément sur le « comme si en présence ». Ce champ de recherche permet d’apporter de nouveaux éléments au modèle théorique concernant l'utilisation du dispositif « comme si » théâtral dans la médiation thérapeutique, en mettant en évidence certains facteurs thérapeutiques spécifiques à cet art qui trouvent un appui scientifique dans les neurosciences. La possibilité d’utiliser le « comme si en présence» du théâtre comme médium serait susceptible de relancer une dynamique invocante dans « un espace et un temps potentiel de résonance » permettant d’aller à la rencontre de l’autre. Le jeu de la présence de l’art théâtral est enfin envisagé dans un cadre thérapeutique comme une « traversée protégée » de l’intersubjectivité à l’Altérité, du geste à la parole, de l’Imaginaire au Symbolique pour effleurer le Réel.

  • Titre traduit

    Theatre and Psychoanalysis : On the « as if » in psychoanalysis, in drama, and in neuroscience as a gateway to the resonance and its therapeutic factors in the mediation


  • Résumé

    The links between dramatic art and psychoanalitic art highlighted in this thesis allow us to find a common field of research which refers to the « as if ». This area concerns the relationship between fiction and truth, through an illusion that turns out to be paradoxically true, in that is bearer of a particular truth, the one of the subject. In particular, two aspects were examined: the heuristic value of the « as if » knowledge and its ability to allow an original encounter with the Other. Not only psychoanalysis, drama, but also the recent studies in neuroscience converge on the central dimension of this encounter with otherness that turns out to be constitutive of the subject. The intersections between these disciplines allow the author to trace the coordinates of a transdisciplinary field, precisely based on the « as - if - in - the presence ». This research field allows us to bring new elements to the theoretical model concerning the use of the « as if » dramatic device in therapeutic mediation, highlighting some therapeutic factors specific to this art that find a scientific support in neuroscience. The possibility to use the « as if in the presence » of drama as a medium would be liable to restore invoking dynamics in « a potential space and time of resonance » allowing us to go towards the encounter with the other. The game of the presence of dramatic art is finally considered in therapeutic field as a « protected crossing » from intersubjectivity to Otherness, from gesture to speech, from Imaginary to Symbolic to lightly touch the Real.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.